Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Jeu 27 Déc - 15:27

Tsuki marchait dans les couloirs d’Ohsaka, sans but précis. A vrai dire, elle ne savait absolument pas où elle allait, ni où elle se trouvait. Les longs couloirs de l’établissement lui semblaient être interminables. Mais cela ne l’empêchait pas de continuer à errer dans ceux-ci. Tsuki ne savait pas combien de temps il lui faudrait avant de savoir se déplacer à sa guise dans l’établissement, mais pour l’instant elle n’en était -vraiment- pas capable. Elle savait parfaitement où se trouvaient sa chambre et la cafet’, mais pour le reste, elle était totalement larguée. M’enfin, elle finirait par s’y faire hein. La jeune fille tentait désespérément de trouver l’infirmerie. Sans succès. Quel chemin lui avait indiqué sa prof de sport ? A gauche, puis à droite . . . Non. Alors à droite, et ensuite tout droit ? Toujours pas. Tsuki s’était encore perdue. Cet établissement était définitivement trop grand pour elle. Mais l’ambiance lui plaisait bien. La jeune fille arriva dans un long couloir similaire aux autres. Mais une porte attira son attention. Tsuki aperçut un écriteau indiquant « INFIRMERIE » et elle se sentit soulagée. Elle pourrait enfin apaiser son mal de ventre. La main de la jeune fille était crispée sur son ventre et elle hésitait franchement à entrer dans la pièce. Tsuki détestait les hôpitaux et tout ce qui s’en rapprochait. Trop de mauvais souvenirs. Et puis, elle ne se serait jamais rendue de son plein gré dans ce genre d’endroit. Là, c’était sa prof de sport qui l’avait forcée à y aller parce que Tsuki avait de la fièvre. La jeune fille avait finit par accepter, abandonnant sa tenue de sport pour remettre son jean déchiré et son t-shirt à rayures. La jeune fille abaissa la poignée dans un soupir.Ce n’était pas du tout ce à quoi elle s’attendait. La pièce était très éclairée. Tsuki esquissa un sourire et entra dans la pièce. Une atmosphère étrange y régnait, mais elle n’y fit pas attention. Elle était bien trop occuper à chercher l’infirmier ou l’infirmière...

« Euh… Il y a quelqu’un ? . . . »

Tsuki observa les alentours. La salle était totalement vide. Pff, quelle idée d’avoir accepté si docilement de se rendre à l’infirmerie… Elle avait l’air maligne elle maintenant, toute seule, là, avec son mal d’estomac. La jeune fille s’était assise sur l’un des lits de la pièce, relevant ses genoux au niveau de sa poitrine en espérant que cela diminue son mal de ventre. Mais ça n’arrangeait rien. Tsuki soupira, elle aurait mieux fait de rester en cours, même si elle n’était pas fanatique de sport. Tsuki commençait à se dire que cette journée était vraiment nulle.

[Gooment c'nul >_<'']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koizumi Yukichi

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 28
Âge du perso : 17 ans
Dortoir n° : 2 {Sport ~ Natation}
Chambre : 2-04
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur:
Humeur: Nyappyyy x3

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Jeu 27 Déc - 22:45

{Mais non c'est très bien *.*}


Encore quelques secondes de plus dans cette salle de cours, et Yukichi allait vraiment s’évanouir. Il ne se sentait décidemment pas bien ce jour là, il avait attrapé le pire rhume qui soit, et aujourd’hui était le jour en trop. Bien vite dans la classe le professeur repéra son état bien piteux, lui demandant alors ce qu’il avait, et il accepta qu’il aille à l’infirmerie.
L’infirmerie. Un endroit qu’il n’avait encore jamais fréquenté depuis son arrivée. Cela faisait maintenant quelques semaines que Yukichi était ici, et il n’avait pas tout visité. L’infirmerie était apparemment sa prochaine étape. D’ailleurs, il ne savait pas du tout où elle pouvait bien se trouver. Il sortit donc de la salle accompagnée d’un camarade de classe, au cas où il s’évanouirait en chemin, il fallait être prudent. Malheureusement son cher compagnon de route n’en savait pas plus que lui, et ils marchèrent donc un petit instant à travers l’établissement pour trouver le bon chemin. Heureusement au bout d’un certain temps ils trouvèrent un plan du lycée, et son camarade le laissa là, voyant qu’il était tout près, il pouvait dorénavant continuer seul, lui retournait en cours.
Il marcha donc, à une allure assez lente jusqu’au fond de deux couloirs. Et là il aperçut enfin la salle tant désirée, l’infirmerie. Il toqua doucement à la porte, mais aucune réponse ne se fit entendre. Alors il ouvrit timidement la porte, et il fit quelques pas. Il n’y avait pas trace d’infirmier ici, par contre, il put reconnaître une tête qui lui était familière. C’était bien Tsuki qui se trouvait sur l’un des lits de l’infirmerie.
Il s’approcha alors doucement, essayant d’esquisser un sourire, et s’assit sur le lit en face. Il était plutôt surpris de la trouver là, mais n’en était pas moins content. En effet, cela lui faisait très plaisir de la revoir, même si c’était dans de telles conditions. Il lui parla alors, mais d’une voix légèrement enrouée.


« Tsuki-san. Ca va pas non plus ? »

Il posait cette question, mais qui ne demandait pas forcément réponse puisqu’il voyait bien qu’elle se cramponnait le ventre, il était évident qu’elle n’allait pas bien. Tournant légèrement la tête autour de lui, pas trop vite, sinon il serait vite tombé dans les pommes, il rajouta ensuite.

« L’infirmier n’est pas là ? »

Décidemment c’était la série de questions inutiles. Mais cette question était plutôt posée dans le sens « tu l’as déjà vu, ou il vient de partir… ». Après tout, peut-être qu’il était allé chercher quelque chose. En attendant, Yukichi espérait qu’il arrive bien rapidement, car il aurait bien aimé un cachet pour stopper cette fièvre montante d’un coup.

_________________


Pouvoir à Tic et Tac >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Sam 29 Déc - 5:24

Notre chère Tsuki patientait dans l'infirmerie, faisant balancer ses pieds d'avant en arrière dans le vide, toujours aussi seule. La jeune nippone avait du mal a comprendre que personne ne soit la pour l'acceuillir. Et elle trouvait presque agaçant que personne ne puisse la soigner. Elle se trouvait là, comme une cruche, avec un mal de ventre indescriptible et une fièvre montante. Chose qu'elle détestait. Non seulement la jeune fille n'apréciait pas d'être malade - comme la plupart des gens normaux d'ailleurs n_n- mais en plus, elle n'avait que très peu de patience. Dans un long soupire, Tsuki souhaita voir aparaître quelqu'un qui puisse l'aider dans l'entrebaillement de la porte. Au même moment, la jeune fille entendit qu'une personne toquait à la porte de l'infirmerie. Tsuki se redressa un peu et se pencha sur le côté afin de pouvoir mieux voir la tête du nouvel arrivant. Pourquoi un infirmier toquerait-il à la porte de son infirmerie ? C'était absurde. La jeune fille conclut donc que c'était probablement autre étudiant malade - ou blessé -. Il ne manquait plus que ça. Elle qui espérait être tranquille... C'était raté. Mais finalement, Tsuki ne fut pas mécontentente lorsqu'elle aperçut le visage du jeune homme qui venait d'entrer. C'était Yukichi. Yukichi et non pas un étudiant qu'elle ne connaissait absolument pas et qui l'aurait sûrement plus embêtée qu'autre chose. C'était un visage familier. Tsuki se sentit presque soulagée de sa présence et un sourire aparut sur son visage. Sourire qui ne dura pas longtemps, étant donné le fait que la jeune fille n'allait pas extrêmement bien. Sa fièvre augmentait dangereusement et ça ne lui plaisait pas du tout. Yukichi s'était approché de la jeune fille avec un petit sourire et s'était assis sur le lit face à celui sur lequel la jeune fille s'était installée. Lui non plus n'avait pas vraiment l'air d'aller très bien. Il lui demanda d'une voix quelque peu enrouée si ça n'allait pas. Et Tsuki lâcha un petit soupir tout en resserant sa petite main sur son t-shirt. Si seulement ça avait pu aller. Elle aurait largement préféré revoir Yukichi dans de meilleures conditions. La jeune fille secoua légèrement la tête de droite à gauche avant de lui répondre d'une voix plsu hésitante qu'à son habitude. Tsuki détestait avouer qu'elle était malade.

« Non, pas vraiment. Un peu mal au ventre et... je crois que j'ai de la fièvre... Mais... ça va. Et toi ? »

La jeune fille avait esquissé un sourire à la fin de sa phrase, comme pour persuader Yukichi qu'elle allait bien. Ce qui, en réalité, n'était pas vraiment le cas. La jeune fille avait de plus en plus l'impression qu'elle allait s'effondrer à tout moment. Et ses joues rosisaient de plus en plus à cause de la fièvre. Yukichi observa l'intérieur de la pièce, comme Tsuki l'avait fait un peu plus tôt, pour vérifier s'il n'y avait vraiment personne, puis il lui demanda si l'infirmier était là. Tsuki fronça quelque peu les sourcils. C'était bien ça le problème, il n'était pas là.

« Nan. Nous sommes livrés à notre triste sort. J'me demande franchement où il est --' J'ai l'impression d'attendre ici depuis des heures. Heureusement que tu es là, j'commençais à m'ennuyer toute seule. X3 »

Tsuki observa une fois de plus les alentours, comme si l'infirmier allait surgir d'une des commode et les soigner en un coup de baguette magique. C'était totalement impossible, mais quand on est malade on s'imagine beaucoup de choses absurdes. Réalisant que cela n'arriverait pas, Tsuki décida de prendre les choses en main. Elle descendit tranquillement du lit sur lequelle elle était assise, prenant soin de ne pas aller trop vite, et releva les yeux vers Yukichi durant quelques instants. La jeune fille s'avença ensuite vers une armoire et l'ouvrit délicatement.

« Voyons voir si on peut faire quelque chose. »

La jeune fille s'accrocha à la poignée de l'armoire, car elle avait l'impression de ne pas très bien tenir debout, et observa son contenu. Elle ne connaissait pas la moitié des médocs qui se trouvaient dans l'armoire et n'avait franchement pas envie de tuer Yukichi en lui donnant n'importe quoi. Ca aurait été franchement stupide, après tout elle l'aimait bien.

« J'y connais rien. owO'' J'abandonne. »

Tsuki referma donc l'armoire dans un soupire et retourna auprès de Yukichi. Cette fois-ci elle s'était assise sur le même lit que lui. Ne demandez pas pourquoi, c'était comme ça c'est tout. Peut-être parce qu'il était plus proche de l'endroit d'où elle venait. Ou alors simplement parce qu'elle avait envie de s'asseoir à cet endroit là. Bref, la jeune fille observa Yukichi quelques instants et elle leva doucement la main en direction de son front. Elle ne savait pas comment Yukichi allait prendre son geste, mais elle voulait voir à quel point en était sa fièvre. Car, avouons-le, il avait l'air assez mal en point. Tsuki déposa délicatement sa main sur le front du jeune homme et plongea son regard dans le sien. Il avait beaucoup de fièvre. La jeune fille retira sa main avant d'avoir un petit rire ironique. Ils étaient tout les deux malades, tout les deux fiévreux. Ils seraient bien barré si l'un des deux tombait dans les pommes --'. Surtout que pour l'instant il n'y avait personne pour s'occuper d'eux, quelle organisation.

« On a l'air fins, toi et moi. Malades et seuls dans une infirmerie... ><'' »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koizumi Yukichi

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 28
Âge du perso : 17 ans
Dortoir n° : 2 {Sport ~ Natation}
Chambre : 2-04
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur:
Humeur: Nyappyyy x3

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Dim 30 Déc - 22:21

Leurs retrouvailles ne se faisaient décidemment pas dans les meilleures conditions qui soient. A l’infirmerie, c’était plutôt malheureux. Malgré tout, c’était toujours un plaisir de revoir Tsuki. Yukichi remarqua bien qu’elle semblait aller vraiment mal, peut-être aussi mal que lui finalement, voir plus. Elle lui répondit en précisant son mal de ventre et sa fièvre qui grimpait petit à petit. Ils étaient un peu dans le même cas, Yukichi avait également de la fièvre, qui l’avait surtout prit tout à l’heure en défaut, alors qu’il était en cours. Avant cela, il avait déjà son petit rhume mais qui n’était pas bien méchant, cela lui donnait juste une voix enroué et un goût bizarre dans la bouche, comme à chaque fois qu’il était simplement malade. En attendant, à cet instant, il se sentait vraiment mal, en plus de son rhume. Il répondit donc, toujours avec sa voix enrouée.

« J’ai eut une montée de fièvre aussi. J’ai bien failli m’évanouir en plein cours. J’ai un de ces mal de crâne… Mais avec des médicaments, ça va certainement passer. »

Il essaya de lui sourire, mais ce n’était pas tout à fait cela (xD). Il aurait bien voulu lui-même aider la jeune Tsuki, mais il se trouvait dans un état similaire, donc ne pouvait vraiment jouer son héro ce jour là. Non, ce n’était plus le cas. Tout ce qu’il espérait, c’était qu’il ne se mette pas à avoir de la morve coulant sous son nez. Devant Tsuki, il aurait eut l’air élégant, il n’avait pas de mouchoir sur lui. Ce n’était pas encore le cas, et il espérait bien que cela n’arriverait pas. Et puis son mal de tête et son rhume étaient suffisants.
Et Tsuki lui apprit notamment que l’infirmier n’était pas là et qu’elle attendait déjà depuis un petit moment. Il commença alors à prendre peur, les deux jeunes avaient vraiment besoin de soin, et Yukichi paniquerait vraiment s’il arrivait quoi que ce soit à Tsuki, si elle s’effondrait sur le lit par exemple. Il ne pouvait pas crier, alors pour appeler de l’aide, il aurait été bien.


« Aaarf. Mince. J’espère qu’il va bientôt se ramener. »

Dit-il légèrement pour lui mais à voix haute tout de même. Il fut surpris de voir Tsuki se lever légèrement pour chercher dans les armoires, voir si quelque chose d’intéressant pouvait s’y trouver. Yukichi la regarda faire, se méfiant tout de même qu’il ne lui arrive pas quelque chose. Il ajouta.

« Alors là, moi j’y connais pas grand-chose. Mais il doit sûrement avoir des cachets qui font tout type de douleur, ça fera aussi bien pour ton mal de ventre, que pour mon mal de tête et notre fièvre. »

Mais quelques temps plus tard, Tsuki abandonna, ne connaissant vraiment pas les médicaments, tout comme lui. Puis elle se rassit, à côté de lui cette fois ci. Il ne fit pas vraiment attention à ce changement de place, il avait surtout besoin d’un cachet et ne demandait que cela à cet instant. Tsuki porta ensuite sa main au front de Yukichi qui se laissa faire, de toute façon il était bien trop lent pour faire quoi que ce soit, ce n’était décidemment pas son jour. Dès qu’elle eut finie, Yukichi ne put s’empêcher d’en faire autant pour elle, laissant sa main aller sur son front, et voyant qu’il était bien chaud, sûrement comme le sien. Tsuki fit une remarque sur leur situation décidemment bien fâcheuse et cela fit esquisser un petit sourire à Yukichi. Il pensait que les deux jeunes se retrouvaient toujours dans des situations peu communes. Cela allait devenir une habitude pour eux si cela continuait.

« Moui. Pourvu que l’infirmier arrive bientôt. »

Il espérait notamment que cet état malade lui passerait bien assez vite. En effet, le jeune garçon pensa tout à coup au bal qui devait avoir lieux d’ici une petite semaine. Le bal où tous les élèves seraient informés des résultats aux élections de chef de dortoir. Yukichi avait hâte d’y être mais il avait quelques problèmes. De un, il était malade comme un chien, même s’il avait une semaine pour guérir, il espérait que son état n’empire pas. De deux, il n’avait pas encore de cavalière, même s’il avait déjà sa petite idée… C’était justement Tsuki qu’il voulait inviter. Et ils se trouvaient là, tous les deux, à l’infirmerie, seuls qui plus est. Peut-être était-ce le cadre idéal pour lui demander. Néanmoins les deux étaient forts malades, et le jeune garçon ne savait pas si Tsuki y allait déjà avec un garçon. La peur de se faire remballé était bien là, et il hésitait à faire son invitation maintenant. En même temps, il lui restait encore quelques jours, mais qui lui disait s’il la reverrait d’ici là. Et puis il voulait être fixé. Un serrement se fit dans son ventre, comme lorsqu’il stressait. Voilà maintenant qu’il pensait trop à cela. Il se voyait vraiment mal l’inviter comme ça, tout de suite. Alors il préféra amener le sujet petit à petit.

« Ah et puis… Y’a le bal la semaine prochaine aussi. Ce serait bête qu’on soit encore malades. On pourrait même pas profiter du bon buffet. »

Finit-il avec un léger rire. Yukichi trouvait toujours l’occasion de plaisanter, même dans une situation pareille. En fait, il ne savait pas trop l’organisation de ce bal, mais il imaginait bien qu’il y ait un buffet avant tout cela. Ca semblait normal, surtout venant de la célèbre école Ohsaka Gakuen. Il espérait ne pas se tromper tout de même.

_________________


Pouvoir à Tic et Tac >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Mar 1 Jan - 22:07

Yukichi était tout aussi malade que Tsuki. C’était ce qu’il venait de lui dire. Tout comme la jeune nippone, Yukichi était fiévreux et il avait failli s’évanouir en cours. Jusque là, Tsuki n’avait eu que des douleurs d’estomac, mais plus les minutes défilaient, plus elle se sentait défaillir. Par chance, elle n’avait pas mal au crâne, contrairement à son ami. Yukichi tenta désespérément de sourire à Tsuki, autant dire que les sourires sincères étaient bien différents de celui-ci. Mais Tsuki ne put s’empêcher de se dire qu’il était mignon. Puis elle soupira une fois de plus.

« Pour avoir des médicaments, faudrait que l’infirmier débarque. » dit Tsuki d’un air presque boudeur.

Décidément, la nippone détestait attendre dans ce genre de moment. Elle ne comprenait pas pourquoi l’infirmier n’était pas encore là. C’était son boulot après tout, soigner les élèves malades. Au départ, elle se disait qu’il finirait par arriver, qu’il s’était simplement absenté quelques instants… Mais ça n’avait pas l’air d’être le cas. Heureusement que Yukichi était arrivé. Avant qu’il ne la rejoigne, elle n’était pas d’excellente humeur. Mais à présent, elle se sentait soulagée – et surtout beaucoup moins grincheuse -. La jeune fille entendit Yukichi murmurer quelque chose et crut comprendre que lui aussi espérait que môssieur l’infirmier se décide à arriver. La jeune fille se leva afin de chercher des médicaments capables de les soulager, elle et Yukichi. Mais ses recherches ne furent pas aussi fructueuses qu’elle l’espérait. Elle avait bien aperçut quelques pilules qui ressemblaient à des antis-douleurs en farfouillant dans l’armoire, mais n’étant pas sûre d’avoir raison, elle avait préféré se rasseoir. D’autant plus que Yukichi n’avait pas du tout pu l’aider, n’en sachant pas plus qu’elle sur les médicaments.

« Je préfère pas te donner n’importe quoi… Je n’aimerais pas empirer les choses, tu comprends ? » Avoua Tsuki.

La jeune fille s’était ensuite assise sur le même lit que Yukichi, ayant abandonné toute idée de se débrouiller seule – pour l’instant…-. Elle observa le nippon durant quelques instants et se décida à poser délicatement une main sur son front tout en le fixant gentiment. Puis, Tsuki fut assez étonnée, non pas parce que Yukichi avait le front chaud, mais parce qu’une fois qu’elle retira sa main du front du jeune homme, celui-ci déposa a son tour la sienne sur son front à elle. Tsuki n’avait pas l’habitude. Elle continua de regarder le jeune homme jusqu’à ce qu’il retire à son tour sa main. Puis, elle fit une réflexion sur leur situation - qui était tout de même étrange-. Deux ados seuls dans une infirmerie, malades comme tout. Il y avait presque de quoi rire, a croire qu’ils se retrouvaient souvent dans de drôles de situations. Yukichi lui répondit qu’il espérait que l’infirmier arriverait bientôt. C’était aussi ce que Tsuki espérait. La jeune fille redouta un instant qu’un silence s’installe, mais Yukichi évoqua le bal. Le bal… Tsuki l’avait presque oublié. En réalité, elle avait déjà réfléchi au bal. Mais comme la nippone n’avait vu ce genre de soirée que dans des films, elle avait de la peine à s’imaginer à quoi cela pouvait réellement ressembler. Tout ce qu’elle savait, c’était que les étudiants dansaient, qu’ils s’amusaient, et qu’il fallait un cavalier. Un cavalier… En y repensant, Tsuki se trouvait face au seul garçon avec qui elle avait envie d’y aller. En réalité, Tsuki n’avait jamais vraiment été intéressée par les bals. Mais là, elle aurait bien aimé. Elle avait même pensé à inviter Yukichi, mais le fait qu’une fille invite son cavalier lui paraissait bizarre. Et puis, un aussi beau mec devait forcément avoir une cavalière. Enfin, elle pouvait toujours tenter de vérifier…

« Effectivement, ce serait embêtant. Il y a des buffets dans les bals ? J’y suis jamais allé … Et, pour aller au bal, il faudrait ... » Tsuki ne termina pas sa phrase. « Tu y vas avec quelqu’un toi ? Enfin, ce serait bête que tu sois malade... Pour ta cavalière, j’veux dire.»

Non seulement Tsuki ne savait pas comment formuler ce qu'elle avait à dire, mais en plus de cela elle avait l'impression que sa fièvre venait de monter en flèche, tout comme le rythme de ses pulsations. La jeune fille accrocha cela au fait qu'elle était malade. Et effectivement, sa tête commençait à tourner. Tsuki plissa les yeux quelques secondes, ne voulant pas que tout se mette à tourner autour d'elle, puis elle s'accrocha au bras de Yukichi, comme pour éviter de tomber, avant de relever la tête dans sa direction.

« Gomen, c'est pas vraiment le moment de tomber, ne ? Mais... »

Tsuki abandonna, mieux vallait ne rien dire et éviter de s'enfoncer encore plus. Et puis, pour l'instant elle était toujours aggripée au bras du jeune homme et elle n'était pas tombée. Il y aurait pu avoir pire.

[sorry j'me suis pas vriament relue ><'' Fatiguéeee donc :: flemme -____-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koizumi Yukichi

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 28
Âge du perso : 17 ans
Dortoir n° : 2 {Sport ~ Natation}
Chambre : 2-04
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur:
Humeur: Nyappyyy x3

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Mer 2 Jan - 20:50

Lorsque Tsuki cherchait des médicaments dans la première armoire qui était non loin d’eux, elle semblait chercher, trouver des choses, mais n’était pas tellement sûre. Yukichi ne pouvait l’aider, les médicaments n’étaient vraiment pas son domaine et il n’y connaissait pas grand-chose. Tsuki lui dit qu’elle ne préférait pas empirer les choses en ne lui donnant rien, et Yukichi ne put s’empêcher de lui sourire.

« Je comprend, c’est pareil pour moi. On ne sait jamais, selon ce que l’on prend, les effets secondaires, et si ça ne va pas vraiment avec ce qu’on a.. »

Après cela, elle s’assit à côté de lui, déposa sa main sur son front à sa surprise. Mais après tout, c’était une méthode courante pour savoir si la personne était vraiment mal en point. Yukichi fit donc ce même geste à Tsuki après qu’elle l’ait lâché.
Le temps passait et tout ce que Yukichi espérait, c’est que leur situation ne s’aggrave pas. Ils étaient déjà bien mal, mais on ne savait pas, si quelque chose de grave arrivait ? Que faisait l’infirmier ? Quelque chose de plus important que de soigner ses élèves ?
Yukichi resta assis à côté de Tsuki, de toute façon il ne sentait pas la force de se lever. Puis avant qu’un blanc ne s’installe il parla du bal. Ce fameux bal qui avait lieux dans quelques jours. Il fallait qu’il se presse de se trouver une cavalière. Même s’il avait déjà très bien son idée derrière la tête. Il avait donc tâter le terrain en commençant à parler de ce bal à Tsuki.
La jeune fille lui répondit donc, avouant que ce serait son premier bal.


« Hmm, en fait je ne sais pas s’il y a des buffets. Je n’en ai jamais fait non plus. Mais je suppose. On va bien manger ce soir là. Je pense qu’il n’y aura pas de repas au réfectoire, mais là où se trouve le bal. Bah, on verra bien ! »

Puis Tsuki commença à parler de cavalière, demandant si Yukichi y allait déjà avec quelqu’un. Lorsqu’elle lui parla de ça, le ventre de Yukichi se serra encore plus, car c’était comme si maintenant il ne pouvait plus reculer, qu’elle avait amené le moment fatidique de l’invitation, alors qu’il aurait peut-être préféré se préparer mentalement avant de lui demander (xD). Et il pensait à tellement de choses, était-elle déjà invitée par quelqu’un ? Avait-elle un petit copain ? Après tout, il ne savait même pas. Et puis c’était une jeune fille tellement mignonne et sympathique, elle devait certainement avoir beaucoup de succès auprès des garçons.
Il se concentra, les mains posées chacune sur l’un de ses genoux, fronçant les sourcils et regardant devant soi.


*Let’s go Yu. Faut se lancer… allez. Maintenant.*

Il allait commencer à dire quelque chose, ouvrant la bouche, mais en tournant la tête il se rendit compte que Tsuki était vraiment mal. Il n’eut le temps que de prononcer le « Je… », voyant ensuite que Tsuki plissait les yeux et s’accrochait aux bras du jeune garçon. Il la tint alors avec ses deux mains, ne la lâchant pas, et la regardant maintenant dans les yeux.
Elle prononça une parole, mais ne finit pas sa phrase.


« Tsuki-san ? Ca va pas ? Il faut que tu te repose sur le lit, je ne veux pas que ton état empire. »

Il se leva alors lentement, sans lâcher des mains la jeune Tsuki. Et il lui laissa ainsi la place de se coucher là. Il la regarda dans les yeux.

« Tu veux que j’ailles chercher quelqu’un ? »

Etant lui-même toujours malade, il se sentait tout de même assez résistant pour aller chercher de l’aide, ce n’était pas un problème pour lui. Mais il était déçu que cela arrive pile à ce moment là, car il s’était bien décidé à faire son invitation pour le bal.

_________________


Pouvoir à Tic et Tac >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Mer 2 Jan - 21:54

Yukichi et Tsuki ne pouvaient pas arranger les choses car ni l'un, ni l'autre ne savait exactement de quoi il était atteint, et encore moins quel médicament prendre pour se soigner. Tant pis... Ils devraient attendre encore un moment. Tsuki préferait largement ne rien prendre pour l'instant, au risque d'empirer les choses s'il le fallait plutôt que d'avaler n'importe quoi. La jeune fille s'était installée près de Yukichi et avait déposé sa main sur son front. Le jeune homme avait fait de même, et Tsuki ne s'en plaignait pas. Bien au contraire. C'était assez dur à avouer mais au fond, ça lui faisait plaisir. S'il le faisait c'était qu'il s'inquiétait - ne serait-ce qu'un peu- pour elle, non ? Et puis, le contact de la main du garçon sur son front lui semblait spécial. Peut-être parce qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre de gestes... A ce moment là, Tsuki se dit que mal de ventre ou pas, elle était contente d'être là. Elle avait bien revu Yukichi quelques fois depuis leur aventure au foyer, mais elle avait l'impression que cela faisait assez longtemps. Peut-être trop longtemps justement. D'un autre côté, il lui semblait l'avoir rencontré hier. Complexe oui, Tsuki réfléchissait peut-être un peu trop.
La jeune fille se rappela soudainement de l'existence bal lorsque Yukichi commença à en parler. Habituellement, c'était le genre de fête qu'elle n'aimait pas trop. Habituellement elle aurait refusé d'y aller avec qui que ce soit simplement parce qu'il fallait un cavalier. Et elle, elle n'aimait pas ça. De toute sa vie, tout les garçons qui l'avaient invité quelque part l'avaient fait par pur intérêt. Pour la simple raison qu'ils avaient besoin d'une fille. Tsuki ne supportait pas ça. Mais là, elle voyait les choses différement. Elle se disait que si quelqu'un l'invitait, elle voudrait y aller. Ce quelqu'un, c'était Yukichi. Mais bon, de là à ce qu'il l'invite...
La jeune fille esquissa un sourire lorsque Yukichi lui dit qu'il na'vait jamais été à un bal non plus.

« Oui, on verra. Mais s'il n'y a pas de buffet on sera mort de faim XD »

Tsuki se dit ensuite qu'elle pourrait tenter une approche. Tenter de voir si Yukichi allait déjà au bal accompagné d'une jolie fille. Après tout, ce n'était pas comme si elle lui demandait d'y aller avec lui. C'était de la simple curiosité... Elle n'avait pas très bien formulé mais ce n'était pas trop grave. Ce qui était grave, c'était la vitesse à laquelle sa fièvre augmentait. Tsuki avait une drôle d'impression. Comme si elle allait tomber à tout moment. Alors que Yukichi entamait un début de phrase, Tsuki s'aggripa à son bras. Il n'avait rien dit de plus que , il ne la termina pas. Tout ce que Tsuki entendit ce fut un « Je ... » et la jeune fille n'eut pas le temps d'entendre la fin. Elle l'avait sûrement surpris. Tsuki tenait toujours le bras de Yukichi, celui-ci la retenait avec ses mains. Il lui avoua qu'il ne voulait pas que son état empire et qu'il jugeait préférable qu'elle s'allonge. Puis il se leva et plongea son regard dans celui-ci de Tsuki, avant de lui demander si elle voulait qu'il aille chercher quelqu'un. La jeune fille releva les yeux vers lui et s'aggripa un peu plus fort à son bras. Elle lui répondit d'une petite voix.

« Non !! ... Me laisse pas toute seule ici... »

La jeune fille ne s'était pas allongée. Elle préférait rester comme ça. Son veritge diminuait peu à peu et elle ne voulait pas que ça recommence. Elle resta donc immobile quelques instants. Elle avait penché la tête en avant, près du bras de Yukichi auquel elle était toujours aggripée et au bout de quelques minutes, Tsuki se redressa. Elle allait mieux, bien qu'elle se sente toujours faible. Elle se pinca la lèvre puis tenta de rassurer Yukichi. « Ca va aller. C'était juste un petit vertige... ». Puis elle réalisa qu'il n'avait pas pu finir sa phrase quelques instants plus tôt. Et elle aurait bien voulu savoir ce qu'il avait à dire.

« Excuse-moi, je t'ai coupé tout à l'heure... Tu voulais m'dire quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koizumi Yukichi

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 28
Âge du perso : 17 ans
Dortoir n° : 2 {Sport ~ Natation}
Chambre : 2-04
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur:
Humeur: Nyappyyy x3

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Jeu 3 Jan - 0:35

Yukichi et Tsuki n’avaient donc jamais assistés à un bal. Ce serait leur première, et cela rassura un peu Yukichi, car il avait peur d’être à la masse ou de se ridiculiser en avouant cela. Les deux jeunes adolescents étaient maintenant en train de se demander s’il y aurait un buffet et Tsuki dit une remarque qui fit sourire le jeune garçon.

« C’est sûr, il faudrait qu’on pense à prendre des réserves, au cas où, avant d’y aller dans ce cas. Moi je ne tiens pas la soirée sans rien dans le ventre. »

Continua-t-il toujours un petit sourire aux lèvres, plaisantant.
Ce fut ensuite lorsqu’il eut l’intention de faire son invitation à la jeune fille, que Tsuki parut aller plus mal que quelques secondes avant, s’agrippant au bras de Yukichi. Celui-ci se tourna alors directement vers elle, ne la lâchant pas, se levant même pour la laisser se coucher sur le lit. Il voulait aller chercher de l’aide, mais Tsuki désapprouva, ne voulant pas rester seule ici. Il se demandait si cela était bien raisonnable, mais pensa que d’un côté, le temps qu’il parte, on ne savait pas ce qui pouvait lui arriver. Et si elle avait un malaise d’un coup. Personne ne serait là pour s’en rendre compte. En même temps, même si cela se produisait maintenant, Yukichi serait certainement paniqué et ne saurait pas quoi faire non plus. Il avait une petite formation de secouriste, mais c’était plutôt pour les noyades. Au moins, il savait faire le massage cardiaque et le bouche à bouche. Mais il espérait ne pas devoir en arriver là cet après-midi. Surtout qu’il était lui aussi malade.
Ne bougeant plus et tenant toujours Tsuki, quelques secondes passèrent où la jeune fille sembla se calmer, aller mieux. Peut-être était-ce une crise passagère. En tout cas, Yukichi fut tout de suite soulagé. Il en avait même oublié sa demande pour le bal. Tout cela lui était complètement sorti de la tête.


« Tu ne veux pas t’allonger un peu ? Tu seras peut-être mieux.. »

Lui proposa-t-il. En attendant, quelques temps après, Tsuki lui demanda ce qu’il voulait dire quelques instants plus tôt, et en entendant cette simple question, le cœur de Yukichi se mit à accélérer légèrement. Il avait laissé cette invitation partir de son esprit, et alors qu’il avait été motivé pour faire sa demande, voilà qu’il devait reprendre son courage à deux mains. Il devait certainement paraître ridicule comparé à ceux qui faisaient cela si facilement. Mais pour Yukichi, ce n’était pas quelque chose qui lui arrivait souvent, et il avait surtout la crainte de se faire rembarrer. Surtout là, alors qu’ils étaient tous les deux seuls dans l’infirmerie, et qu’elle lui annonçait qu’en fait elle avait un petit copain depuis belle lurette, il n’aurait pas l’air idiot. Et il ne saurait plus quoi dire après, trop gêné par ce qu’il se serait passé. Non, il fallait vraiment réfléchir avant de faire une telle invitation selon lui. Du moins, il fallait avoir du cran.
Voyant que Tsuki semblait aller mieux, il se rassit à côté d’elle, légèrement de côté pour mieux la voir. Il fixa d’abord devant lui, essayant de se re-motiver. Allez, après tout, ce n’était qu’une invitation, il ne fallait pas en faire tout un plat. Le plus dur était tout de même de se dire cela. Yukichi tourna son regard vers Tsuki. Il remarqua qu’il devait trembler légèrement, mais ne fit rien paraître, et s’efforça de faire une mine rassurée. Il n’était pas le moment de faire le nul devant Tsuki. Tout à l’heure, il avait voulu répondre à sa question et enchaîner avec l’invitation, mais ce n’était plus trop le sujet, avec le petit trouble de Tsuki entre temps. Il fallait donc qu’il fasse son invitation maintenant, qu’il aille directement au but.


« Je voulais savoir.. Hmm. » Il se racla légèrement la gorge. « Est-ce que tu veux bien être ma cavalière pour le bal ? »

Voilà, il l’avait fait. Il n’était pas très satisfait de la façon dont il avait posé la question d’ailleurs, car il avait ainsi de forte chance de se prendre un rateau. En effet, il aurait très bien pu dire « Est-ce que tu es déjà prise pour le bal ? » ou bien « Je suis seul, et toi ? Si oui, ça te dirait d’y aller avec moi ? » mais d’un côté, ces questions ne l’emballaient pas. Il avait préféré la méthode élégante et poser directement sa question. Tant pis si elle lui répondait qu’elle avait déjà un cavalier. Chose qu’il ne voulait pas du tout entendre d’ailleurs, à partir du moment où il avait posé sa question, un poids se fit plus léger dans son esprit. Il se sentait comme soulagé, mais il attendait maintenant la réponse. Il espérait vraiment qu’elle veuille bien. Tsuki était vraiment la personne avec qui il voulait aller à ce bal.

_________________


Pouvoir à Tic et Tac >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Jeu 3 Jan - 17:08

Tsuki fit un grand sourire à Yukichi. S’il n’y avait pas de buffet, elle était aussi certaine que le jeune homme de ne pas tenir toute la soirée sans rien avaler. La nourriture était sacrée pour la jeune fille. Elle pouvait manger autant qu’elle voulait, sans jamais prendre un gramme. Plutôt pratique, non ? La jeune fille n’avait pas de goût compliqué, elle avalait un peu de tout, surtout des sucreries en fait. Elle eut un petit rire et lui répondit sur le même ton plaisantin.

« Sûr que je tiendrais pas non plus ! »

Peu de temps après, les deux adolescents commencèrent à parler du bal. L’un et l’autre tentaient des petites approches discrètes afin de vérifier s’ils étaient libre ou non pour le bal. Et puis, comme pour couronner le tout, Tsuki sentit qu’elle allait de moins en moins bien. A croire qu’elle avait la poisse. Si elle avait su que Yukichi allait l’inviter à ce moment là… Okay ça ne l’aurait pas empêchée de se sentir mal, mais tout de même… A croire que ces choses là arrivaient toujours au mauvais moment.
La jeune fille s’était agrippée au bras de Yukichi et tentait de se calmer. Elle ne voulait vraiment pas qu’il s’inquiète. Mais c’était trop tard. Yukichi s’était levé et il lui conseillait de se coucher, proposant même d’aller chercher de l’aide. Tsuki refusa. Elle n’avait aucune envie de rester seule dans une pièce si peu accueillante que l’infirmerie. Elle détestait ce genre d’endroit et y rester seule quand elle allait mal ne la rassurait pas du tout. Le jeune homme sembla comprendre et resta donc près de Tsuki, qui tenait toujours son bras. Au bout de quelques minutes Tsuki semblait aller un peu mieux. Evidemment elle n’était pas guérie, mais ses vertiges étaient passés et ça, c’était le plus important. La jeune fille se redressa alors que Yukichi lui demandait une fois de plus si elle ne voulait pas s’allonger.

« Non, non. Je t’assure ça va mieux… Arigato…»

Tsuki regarda autour d’elle, vérifiant que rien n’avait changé autour d’elle. Cela pouvait paraître stupide, mais quelques instants auparavant, elle avait vraiment eu l’impression que tout était en mouvement. Fichus vertiges. Elle s’excusa ensuite d’avoir coupé la parole à Yukichi, elle aurait bien aimé savoir ce qu’il avait à lui dire à ce moment là. Il avait l’air plus sérieux, différent. Le jeune homme sembla assez surpris lorsque Tsuki lui posa la question. Il s’installa à côté d’elle, fixant quelque chose en face de lui. Et la jeune fille se dit qu’elle aurait peut-être mieux fait de se taire, d’oublier l’élan qu’il avait eu avant son malaise. Mais au moment où elle allait lui dire d’oublier sa question, le jeune homme tourna son regard dans sa direction. Il semblait sûr de lui. Et là, il lui demanda si elle voulait être sa cavalière pour le bal. Tsuki garda son regard plongé dans celui du jeune homme, réfléchissant à toute vitesse. Elle ne s’attendait pas à ça. Elle avait espéré qu’il lui pose la question, mais de là à ce qu’il le fasse vraiment… C’était totalement différent. La nippone n’aurait jamais imaginé qu’il veuille y aller avec elle. Elle ne savait même pas comment lui répondre.
Un simple « Oui » aurait peut-être suffit, mais ce n’était pas ce qu’elle avait envie de répondre. Et « Oui ! J’attendais avec impatience que tu me le demandes ! », c’était encore pire – et vraiment pas son genre -. Tsuki se contenta donc de baisser les yeux durant une fraction de seconde, jouant avec une mèche de ses cheveux par pur réflexe, et elle se dit que répondre à une telle invitation n’était pas trop difficile. Après tout, c’était lui qui avait fait le plus gros. C’était lui qui l’avait invitée. Tsuki se redressa donc et afficha un petit sourire entendu.

« … Oui, je veux bien être ta cavalière.»

Elle aurait pu faire mieux. Mais bon, pour une première fois ce n’était pas trop mal. Il ne fallait pas trop en demander non plus. La jeune fille affichait un petit sourire. Elle était contente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koizumi Yukichi

avatar

Nombre de messages : 908
Age : 28
Âge du perso : 17 ans
Dortoir n° : 2 {Sport ~ Natation}
Chambre : 2-04
Date d'inscription : 07/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur:
Humeur: Nyappyyy x3

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Sam 12 Jan - 0:33

Yukichi eut une fois de plus la confirmation que Tsuki allait mieux, et qu’elle ne voulait pas s’allonger. Il était pourtant toujours inquiet de son état. Il s’en voudrait s’il lui arrivait quelque chose, car après tout, il se trouvait là, alors il pouvait très bien l’aider. Ne rien faire et être inutile de la sorte lui était plutôt désagréable. Il fallait qu’il se sente utile.
En tout cas, tout sembla redevenir comme quelques temps plus tôt, et Tsuki lui demanda alors ce qu’il avait eut l’intention de lui dire. Le jeune garçon dû se concentrer une seconde fois, car il avait bien sûr la peur de la réponse, même si c’était un peu bête, il était comme ça. D’habitude, il se montrait toujours un peu extravertie, toujours à s’amuser ou sortir des blagues, mais dans ce genre de situation, rien n’était pareil. Ce n’était pas vraiment l’élément de Yukichi.
Néanmoins il put enfin prononcer sa demande, tournant son regard vers Tsuki de façon déterminée. Il suffisait de se lancer. Et puis, si elle ne voulait pas, ou bien si elle avait déjà un partenaire, ce serait tant pis. Enfin, c’était facile de se dire ça, mais plus dur de vraiment le penser. En vérité, il n’était pas très impatient d’entendre la réponse. Du moins, si on pensait qu’elle était négative. Mais sinon, il n’attendait que cela… une parole de Tsuki.
Cette dernière ne répondit pas directement, elle semblait réfléchir. Yukichi comprit tout à fait. Elle n’allait pas lui répondre directement. Après tout, elle avait peut-être déjà d’autres personnes en vue. Et elle devait donc prendre une décision. Peut-être avait-elle déjà eut des propositions même. Il ne pouvait pas savoir.
C’est finalement quelques secondes plus tard qu’elle prononça ce mot, « oui ». Grand soulagement pour Yukichi. Le jeune garçon sourit. C’était un honneur pour lui d’y aller avec Tsuki, il l’avait adoré directement lorsqu’il l’avait rencontré, il y avait de cela juste quelques semaines, au foyer.
Mais voilà que maintenant, il ne savait quoi répondre. En même temps, c’était la première fois qu’il faisait ce genre d’invitation pour un bal. Il n’avait jamais assisté à aucun bal auparavant, cette année là, il était vraiment dans un lycée spécial, et cela lui plaisait.
Yukichi la regarda ensuite avec un sourire amusé :


« Bien ! Espérons que nous serons rétablis d’ici là alors ! »

Oui car il ne fallait pas non plus oublier la situation dans laquelle ils se trouvaient, c'est-à-dire mal en point. Yukichi ne savait pas quand l’infirmier arriverait mais cela faisait maintenant un petit moment qu’ils se trouvaient là. Il regarda alors autour de lui, avoir un léger espoir qu’il apparaisse de derrière la porte. Malgré tout, il pensait toujours au bal, et pensa alors aux petits éléments comme la tenue qu’il porterait là-bas. Tsuki serait certainement très bien, toujours avec son charme, alors lui, il se devait d’être classe. Il essaya d’oublier ces idées, après tout il lui restait quelques jours pour trouver cela, et puis ce n’était pas les magasins de vêtements qui manquaient à Ôsaka, même si le shopping n’était pas tout à fait son activité favorite.

[Gomen la fin (le post même XD) est naze >.> Par contre pour la suite, on peut faire genre que l’infirmier arrive nan ? ^^ Parce qu’ils vont pas rester à l’infirmerie indéfiniment x3 Et pis comme ça, ça clôrait le topic, ne ^^ Et ensuite on se consacre pleinement au bal héhé <3 As you want =3]

_________________


Pouvoir à Tic et Tac >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzumiya Tsuki

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 27
Âge du perso : 17 bidùles
Dortoir n° : 3 {♪}
Date d'inscription : 06/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Quatre
Côté coeur: à gauche ?
Humeur: NYAPPY !

MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   Sam 12 Jan - 1:34

Tsuki venait d'accepter de se rendre au bal avec Yukichi. Elle ne regrettait absolument pas sa décision, loin de là. Elle était très heureuse d'avoir le jeune homme comme cavalier. D'ailleurs, un sourire illuminait ses lèvres depuis qu'elle lui avait répondu. En un sens, elle était soulagée qu'il lui demande à elle. Et en un autre, elle apréhendait un peu la soirée. Après tout, elle n'avait jamais mis les pieds à un bal ! A vrai dire, elle n'avait pas non plus passé de vraie soirée en compagnie d'un garçon... Ce n'était pas dans ses habitudes d'accepter des rencontres ou des rendez-vous. Enfin, habituellement les garçons qui l'invitaient ne faisaient pas preuve de tact, ils étaient simplement a la recherche d'une "conquète" et ils n'étaient pas toujours très aimables. Yukichi avait fait preuve de délicatesse. Tsuki avait apprécié sa demande. Peut-être étais-ce parce qu'au fond, elle n'attendait que ça :: Qu'il l'invite. Et peut-être parce que c'était l'un des ares garçons qui l'attiraient de cette façon -pour ne pas dire le premier xD-. Yukichi lui souria et lui dit qu'il espérait qu'ils iraient mieux d'ici là. La jeune nippone lui rendit son sourire et lui répondit.

« Je raterais ça pour rien au monde. Je suis sûre qu'on sera guéris. »

Tsuki était sincère quand elle disait qu'elle ne raterait ça pour rien au monde. Et elle croisait les doigts, espérant être en bonne santé le soir du bal. De plus, là n'était pas le seul problème. C'était bien beau d'aller au bal, mais il fallait aussi qu'elle se trouve une tenue. Ce n'était pas un problème, mais bon, elle y pensait tout de même. La jeune fille se demanda un court instant comment viendrait Yukichi. Elle en aurait la surprise. Mais elle était certaine qu'il serait très beau. La jeune fille observa Yukichi tout en souriant. Elle était toujours malade, mais le fait qu'elle aille au bal avec lui lui faisait tellement plaisir que son mal d'estomac et ses vertiges lui semblaient vraiment tout petits.

« Par contre, sans infirmier on risque d'être malade un bon bout de temps encore... J'devrais peut-être retenter une expedition à l'armoire à pharmacie ? 8D - même si on est pas sûrs d'en ressortir mieux... »

Comme pour disuader Tsuki de se lever une fois de plus, des bruits de pas se firent entendre dans les couloirs. La jeune fille songea que ce n'était peut-être qu'un élève. Après tout, ils attendaient depuis un long moment déjà. L'arrivée d'un infirmier était peu probable... Et pourtant, les deux nippons virent la porte de l'infirmerie s'ouvrir, laissant place à un infirmier qui avait l'air très calme. Ce dernier les salua et s'approcha d'eux.

« Bonjour! Eh bien alors qu'est-ce que vous faites là ? »

Tsuki soupira. L'infirmier était souriant, aparemment il se fichait totalement que les deux adolescents aient attendus. Elle lui jeta un regard tueur et lui répondit.

« On vous attends depuis une heure. Parce qu'on est malade. M'enfin vous excusez surtout pas hein =D »

Tsuki ne cherchait pas à être insolente, mais bon... Elle n'avait pas pu s'empêcher de le dire. Enfin, a présent elle voulait simplement qu'il leur donne quelque chose. En fait, elle lui en voulait peut-être un peu d'être arrivé. Elle était bien, en tête a tête avec Yukichi. Mais bon, elle devait se l'avouer, c'était tout de même rassurant. Son mal de ventre allait sûrement disparaître d'ici peu de temps.

[sorry c'pas génial >___<'']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ch'tit bobo X3 [Yukichi chiwi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bobo ma tête T_T! [Brooke]
» bobo oreille
» Docteur Rosalvo Bobo: '' JE ME SOUVIENS''
» Ce que je disais de Rosalvo Bobo
» JANKLOD DUVALIER SE REGRÈ W NON SENPLEMAN TRISTÈS VIKTIM YO VLE TANDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: