Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Takashi Miyuki

avatar

Nombre de messages : 849
Age : 27
Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Trois
Côté coeur: Qui sait..
Humeur: Happy

MessageSujet: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Ven 28 Déc - 23:19

[Je savais pas où le faire xD]

Il était tard. Encore une fois oui. Enfin comme toujours. Miyuki était allée voir son frère, Saito, pour lui souhaiter une bonne nuit comme tous les soirs. C'était une habitude. Sauf q'au lieu de passer un agréable moment, elle s'était littéralement enguelée avec. Il aurait appris par l'intermédiaire de deux cons qu'elle était allée dormir avec un jeune homme un certain soir. Et qu'elle s'était donnée à lui. Ce qui était vrai. Enfin c'est plus complexe. Miyuki avait perdu sa clé en s'étant fait agresser par un cas social, et finalement le garçon en question avait eu le courage de lui proposer de prendre son lit. Il n'y avait au départ aucunes arrières pensées. C'est après avec amusement qu'ils avaient finis par céder à des jeux plus charnels on va dire.

Mais ça, personne n'aurait du être au courant. Personne ne connaissait ce qui s'était vraiment passé. Les mecs s'étaient juste basés sur le fait qu'ils l'avaient vu rentrer dans une chambre de gars et que c'était donc obligatoirement pour coucher. Bref. Miyuki était en pleurs en quittant la chambre de Saito, claquant la porte au passage. Elle qui au départ s'était faite toute belle pour voir son frère qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. La surprise était bien réussie. Elle se rua dans les couloirs, ne regardant pas en avançant, elle ne pensait vraiment pas à ça là. Elle ne regrettait pas ce qu'elle avait fait, mais elle aurait préféré que ça reste entre Junya et elle. Pourquoi les foutteurs de merde existaient franchement ? Pour foutre la merde quoi xD.

D'ailleurs elle eut comme un flash. Lorsqu'elle était allée le voir, elle avait vu deux gars la regardant bizarrement. Etait ce à cause de ça ? Miyuki n'aimait pas qu'on salisse son image parfaitement. Elle ne savait pas que ce genre de gamineries existait encore à leur âges. Elle quitta le dortoir numéro 1 pour arriver dans le sien mais finalement avant de faire un pas pour y arriver, elle s'arrêta. Elle n'avait pas envie de rentrer, et puis personne ne l'attendait. Alyshia devait être encore avec des amis, donc cela ne la gênerait pas de ne pas être présente. Elle se posa contre le bas de la porte, à regarder le jardin qui était face à elle. Il faisait froid, mais elle s'en fouttait, qu'elle tombe malade ou pas, c'était la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newmoon.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 6:39

Junya, après le départ de Miyuki, était allé prendre une douche. Il n'avait pas fait attention au départ précipité de la jeune fille, elle avait bien ses raisons. Il avait ensuite eu tout juste le temps de se rendre à son prochain cours, sans même une minute de retard. Et personne ne posa de questions sur l'absence matinale. Apparemment, ils étaient déjà au courant qu'on ne se mêlait pas de ce qui ne regardait que Junya. Ce dernier en profita pour rester un peu plus longtemps en classe, histoire de rattraper son retard. C'était courant que, certains élèves mettant un peu plus de temps à terminer leurs travaux, restent après l'heure des cours. Ce fut le cas pour le jeune homme qui cette fois, l'avait bien cherché.

Quelques heures plus tard, il quitta la salle de cours, fermant la porte à sa suite étant donné qu'il était le dernier à quitter l'endroit. Il soupira de soulagement de s'être enfin débarassé de tout ça. Prenant la direction de son dortoir, il passant devant celui des filles, sans faire attention. Il ne remarqua qu'une silhouette assise sur le sol, semblant attendre quelque chose. Junya se contenta de froncer légèrement les sourcils et de poursuivre son chemin, jusqu'à ce que la vision de cette silhouette lui revienne en tête. Elle lui était familière... Elle avait passé la nuit avec lui. Junya avait même eu la chance d'en apprendre un peu plus sur celle-ci... Il recula donc de quelques pas, jetant un coup d'oeil à Miyuki.

Junya ne remarqua pas immédiatement les larmes de la jeune fille, étant encore beaucoup trop loin pour les apercevoir. Il était tout de même surprit de la rencontrer une nouvelle fois sans ce dortoir, ignorant qu'elle s'y trouvait également. Qui aurait crue qu'elle étudiait une quelconque forme d'art elle aussi? Il lança donc avec un sourire amusé, sans trop réfléchir:


'Tu n'as toujours pas retrouver ta clée? Tu as l'intention de trouver une place dans le lit d'un autre garçon aimable?'
Revenir en haut Aller en bas
Takashi Miyuki

avatar

Nombre de messages : 849
Age : 27
Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Trois
Côté coeur: Qui sait..
Humeur: Happy

MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 13:25

On ne pouvait pas dire qu'en ce moment même, Miyu était très joyeuse. Non... Du tout. Ca lui arrivait souvent d'avoir les larmes aux yeux pour un caprice avec Saito, mais pleurer de cette façon signifiait qu'elle était vraiment atteinte et triste. Cachant son visage dans ses mains, ses jambes repliées contre son ventre, elle resta dans ce coin sombre, profitant du froid pour se raffraichir les idées. Elle s'en fichait bien de toute maladie ou virus attrapés, d'ailleurs était ce ça qu'elle recherchait ? Quelques fois, elle entendait certains pas venir dans sa direction mais heureusement personne ne la voyait. Miyu voulait être seule là. Si Saito ne l'avait pas recherché dans les couloirs pour mieux s'expliquer c'est qu'il était vraiment en colère. Même triste. Enfin bref de toute façon elle avait complètement merdé sur ce point. Elle n'avait même pas peur pour son image mais pour celle de son frère. Car après tout les gens était au courant et ils les savaient si proches... Quelles idées allaient ils avoir après ce qui venait de se passer la nuit dernière? Mais Miyu sanglotait, et en même temps ressentait de la haine pour ces gens là. Si elle les trouvait un jour, même sans l'aide de son frère, elle les écraserai.

Ne jamais sous estimer la colère d'une fille x) C'est très cruel faut savoir, ne plus des poigs, il y a les ongles, les tirrement de cheveux n_n. Soudain, elle entendit à nouveau des pas vers elle, mais elle s'en fichait. Quand tout d'un coup elle entendit une voix masculine qui s'adressait à elle. De plus une voix familière. Elle avait complètement reconnu qui s'était. Pourquoi était il là lui ? Le seul qu'elle n'avait pas spécialement envie de voir (lol). Enfin pas aussi tôt. C'était Junya, le jeune homme qui l'avait hébergé la veille... Ce n'est pas qu'elle ressentait un truc pessimiste, de la haine en le voyant, enfin si, ça ravivait le couteau qu'on venait de lui planter en pleine poitrine. Elle entendit la fin de ses paroles et finalement elle se leva très lentement en se retournant face à lui. Mettant son visage à la lumière, quiconque aurait pu voir ses larmes aux yeux et sa bouille si blanche. Faut dire qu'elle n'avait même pas mangé =O. Elle se frotta légèrement les yeux avec la dos de la main. Elle reconnaissait bien Junya face à elle et son sourire amusé. Elle avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis des lustres. Face à ses paroles, si elle avait été normale elle lui aurait rétorqué quelque chose, mais pas là. Prenant un air plus sérieux, elle laissa échapper quelques paroles en baissant la tête vers le sol...

- Je crois que je ne jouerai pas à ce genre de jeu ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newmoon.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 18:04

Pour être honnête, Junya ne se serait sans doute pas arrêté ici, s'il avaot seulement vu l'état de la jeune fille. Après tout, il ne voulait pas être atteint de culpabilité alors qu'il n'avait absoluement rien fait. Pas vrai? Ce n'était pas sa faute si elle avait bue, la preuve, elle ne l'avait jamais vu auparavant. De plus, c'était bien lui qui l'avait aider à se sortir d'une situatio nque lui, aurait trouvé bien gênante. Et pas seulement qu'une situation de ce genre, mais deux... Ensuite, il lui avait laissé son lit. Ce n'était pas comme s'il l'avait incité à se rendre jusqu'au bout étant donné que c'était Miyuki elle-même qui avait insisté pour qu'il la rejoigne.... Décidemment, il n'avait absoluement rien fait, donc n'avait pas à se sentir coupable pour quoi que ce soit.

C'était cependant impossible lorsque Junya aperçue les larmes de la jeune fille. Qu'est-ce qui avait bien pue la mettre dans cet état après seulement quelques heures? Après tout, elle avait de quoi être heureuse non? Elle avait passé la nuit dans le lit de Junya... Apparemment ça ne lui suffisait pas, et lorsqu'on repense à son départ précipité, il y avait de quoi douter. Il ne rajouta donc rien, ses paroles n'ayant certainement pas réconforté Miyuki. Mais elle se leva et se tourna vers lui, signe qu'elle n'était pas encore au stade 'J'ignore cet imbécile.'. Junya prit tout de même la peine de regarder à droite, à gauche, et même derrière lui. Si Miyuki avait subitement envie de l'engueuler pour une raiso nquelconque qu'elle aurait sans doute inventée pour se déculpabiliser elle-même, il préférait que personne ne le voit.

Mais non, Miyuki ne l'engueula pas, heureusement, ou pas encore. Elle se contenta de quelques mots, sans aucune méchanceté, étonnament, qui ne faisait que prouver encore une fois qu'elle n'allait pas bien. Mais la façon dont elle avait prononcé cette phrase montrait une habitude de sa part de jouer à ce genre de jeux. En temps normal, Junya en aurait profiter pour se moquer d'avantage de cette insinuation, mais la culpabilitait l'envahissait déjà suffisamment. Il fit donc un pas vers Miyuki, sans pour autant se rapprocher d'avantage, et demanda, réellement intrigué:


'Qu'est-ce qui se passe?'
Revenir en haut Aller en bas
Takashi Miyuki

avatar

Nombre de messages : 849
Age : 27
Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Trois
Côté coeur: Qui sait..
Humeur: Happy

MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 18:45

Miyuki ne savait pas comment il allait interpréter sa phrase. Elle se demandait même s'il resterait là à la regarder ou si il allait se tirer ailleurs. Elle entendit sa question. Dans sa voix on le sentait intrigué. Ce qui est normal, vu en plus que la dernière fois qu'ils s'étaient vus tous les deux, ils étaient bien intimes et pas si tristes... Ce qui se passait donc ? C'était à la fois si simple et si compliqué à dire. Junya ne la connaissait pas, ne connaissait pas les liens qu'elle entretenait avec son frère, ces liens si forts. Et ça la rendait si honteuse qu'il sache ça.

Ralala. Un peu normal. En plus, est ce qu'on imagine notre frère ou notre soeur faire ça ? Avec un inconnu en plus ? On a déjà du mal à imaginer des amis faire ça alors dès que ça concerne la famille, c'est pire xD. Enfin bref. Miyuki avait toujours la tête baissée vers le sol, elle la pencha légèrement sur le côté, regardant au passage un buisson qu'elle pouvait à présent voir. Elle ne savait pas si elle devait lui dire ce qu'elle savait ou pas. Fronçant légèrement les sourcils, deux nouvelles larmes défilant le long de son visage, elle essaya de se retenir un petit peu.

- Des mecs m'ont vu rentrer dans ta chambre... Et mon frère... l'a appris...

Elle leva ses yeux rougis vers Junya qui la fixait lui aussi. Elle n'avait pas besoin de continuer dans ses propos pour qu'il comprenne que les garçons avaient ou allaient lancer une vieille rumeur sur ça et que cela ne s'arrêterai pas à "rentrer dans une chambre de gars". Personne ne connaissait la vraie raison. Mais Miyu s'en fouttait des autres, c'était surtout la réaction de Saito. Lui qui avait toujours été là, il semblait si déçu d'elle malgré qu'elle lui ait tout expliqué. A nouveau en y pensant, des larmes surgirent de ses yeux et coulèrent sur sa peau pâle. Elle se sentait mal avec un peu le tournis.

- Si tu avais vu mon frère il y a quelques instants...

Elle sanglota en faisant un pas vers Junya mais s'arrêtant directement, passant ses mains à nouveau sur son visage et pencha la tête vers l'avant. Pourquoi lui disait elle ça ? Junya s'en fouttait royalement de la réaction de son frère. Il devait être très énervé contre elle et peut être même craintif qu'on pense ça de lui. Il fallait espérer que les garçons s'arrêtent là et n'aillent pas plus loin. D'ailleurs Saito avait du l'apprendre en les agressant certainement, il était comme ça. Les larmes ne s'arrêtaient plus, surtout qu'elle se sentait mal vis à vis de Junya. Elle se sentit obligée de dire cela.

- C'est de ma faute... Je suis désolée.

Miyu le savait que c'était trop tard de toute façon. Elle avait passé une bonne soirée même si elle avait eu peur à un moment. Elle ne pensait pas que la suite serait aussi terrible en faite. Les foutteurs de merde étaient vraiment partout... Ils allaient tout gacher... Y avait il une solution ? Ou vraiment aucune. Elle resta dans la même position, à s'appitoyer sur son sort, ce qui ne la ressemblait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newmoon.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 19:05

En voyant les larmes couler d'avantage sur le visage de Miyuki, Junya prit peur. Il craignait, effectivement, une très mauvaise nouvelle, du genre qu'elle serait tombé enceinte. Non, certainement pas... Ça ne faisait pas encore vingt-quatre heures, on ne pouvait pas savoir en si peu de temps n'est-ce pas? Et puis, ça n'arriverait tout simplement pas, c'était autre chose, voilà tout. Mais pendant un bref moment, Junya pensa à tourner les talons et continuer son chemin comme si de rien était, pour éviter les mauvaises nouvelles, ou tout simplement s'enfuir en courant. Oui, voilà... Mais Miyuki ouvrit la bouche, et ça, il ne pouvait l'ignorer. Il ne bougea donc pas, n'ayant plus aucune trace du sourire qu'il arborait quelques minutes plus tôt.

Ah... Son frère était au courant. Junya ignorait ce que cette nouvelle représentait pour lui. Rien? Non rien, c'était Miyuki la fautive, pour son frère évidemment. Ils devaient avoir une sorte de réglement qui les empêchait de faire ce genre de choses alors que, pourtant, Miyuki n'en était pas à sa première fois, il le savait bien. Alors pourquoi est-ce que ça semblait si grave cette fois, pour elle? Puis il pensa aux deux garçons... Merde, quelle mauvaise réputation ça allait lui faire cette histoire... Junya sortit finalement de ses sinistres pensées alors que Miyuki continuait toujours. Son frère l'avait mal prit.... Et? Il oublierait non? Il comprendrait sans doute. À croire que Miyuki avait toujours réussit à bien dissimuler ses escapades nocturnes, mis-à-part avec lui, bien évidemment. Et étrangement, elle semblait terriblement attristé que son frère l'ai apprit. Mais quoi? Il devait bien se douter que sa chère soeur ne resterait pas pure éternellement. Peut-être même ne l'était-elle plus depuis très longtemps.

Puis Miyuki lui dit que c'était sa faute. Effectivement, c'était sa faute si son frère réagissait ainsi, ça ne le regardait pas lui. Mais ce n'était pas sa faute si une rumeur se répandait dans le lycée simplement parce que deux imbéciles les avait aperçue. Il soupira discrètement, et parla enfin, à son tour.


'Ça te perturbe autant que moi, une telle rumeur? En ce qui concerne ton frère, parle lui. C'est pas comme si tu avais toujours dix ans merde s'il peut pas comprendre ça...'

Inutile de vous préciser que Junya n'avait aucun don pour consoler les gens. Surtout pas dans ce genre de situation qui, bien franchement, était une première.
Revenir en haut Aller en bas
Takashi Miyuki

avatar

Nombre de messages : 849
Age : 27
Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Trois
Côté coeur: Qui sait..
Humeur: Happy

MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Sam 29 Déc - 19:56

Comme tu la dis, Saito n'a jamais grillé les sorties nocturnes de sa soeur avant la veille même. Et puis, la plupart du temps ses escapades se résumaient à une soirée dans un karaoké avec des amis ou dans un bar. Donc pas de quoi s'inquiéter, ce n'était pas très grave. Mais jamais elle ne s'était retrouvée dans un lit avec un homme. C'était la première fois que ça lui arrivait et la dernière fois certainement. Faut pas abuser de ce genre de bonne chose rare quand même. Elle ne regrettait pas mais elle avait quand même une image et fierté à garder, et puis même ça contredisait ses "règles de vie". Ensuite, en disant ce qu'elle avait à dire, elle avait apperçu l'expression de Junya qui semblait plus peureuse du moins appeurée qu'avant. S'attendait il à un truc pire ? Ou alors était ce le cas ? Elle ne savait pas les réponses à ses questions. Son image était si importante que ça à ses yeux ou pas ? Elle entendit ses propos et fut encore plus décontenancée. Il était assez direct, la jeune fille aimait ça mais bon, des fois ça bouste un peu trop xD et puis vers la fin il semblait s'énerver lui aussi.

Elle avait vraiment pas de chance en ce moment. En plus, elle avait déjà parlé à son frère de ce qui s'était passé la nuit avec Junya. Mais Saito avait été encore plus agacé que lorsqu'il avait du l'apprendre par les deux autres gars. En faite son frère devait plus lui envouloir de ne pas l'avoir prévenu qu'elle sortait, qu'elle s'était fait agressée, qu'elle avait perdu sa clé, que de l'avoir prévenu pour avoir couché avec un étranger. Enfin Saito était plus de ce genre. Il était pas con non plus xD.. C'est normal d'un côté de vouloir être au courant des nouvelles venant de sa seule petite soeur. Et puis, il savait très bien que sa soeur voilà, avait le droit de connaître ça aussi, comme tout le monde d'ailleurs. Miyuki regarda Junya et essaya d'essuyer les larmes qui étaient restées accrochées à sa peau. Elle n'aimait pas être aussi faible comme ça, elle dramatisait aussi peut être un peu trop. Malheureusement, en commençant à ouvrir la bouche pour lui répondre, elle sentit une vague de chaleur désagréable l'envahir et une légère douleur au thorax. D'ailleurs cette sensation y laissa des marques sur son visage car elle devenait cadavérique, vraiment.

Je suis désolée... Si j'avais pas perdu la clé, tu ne serais pas concerné...

C'est vrai. C'était de sa faute. Entièrement. Junya avait fait ce que toute personne aurait fait. Enfin tant pis tout ça c'était déjà passé, il fallait assumer ses actes à présent. Elle s'arrêta un instant en levant son bras et poser sa main sur son front qu'elle sentait brûlant. Elle se sentait vraiment mal là mais elle préférait ne rien dire, elle devait avoir attrapé un vieux virus. Ca ne se voyait certainement pas et puis ce n'était pas le moment de se plaindre de ça. Elle eut un léger sourire après toute cette tristesse juste en faisant une petite remarque.

... Même si c'était bien et... peu commun comme situa...

D'un coup, Miyu ne vit plus rien face à elle, juste du noir, comme ci elle ne voyait plus. Elle ne put terminer sa phrase qu'elle sentit sa douleur dans son thorax la raviver, d'où venait elle ? Elle se sentit si fatiguée à ce moment là, complètement épuisée. Alors qu'elle se sentait dans un autre monde, elle sentit son corps partir tout seul en l'arrière. Que lui arrivait il ? Bientot elle se sentirait écraser contre chose ou alors tomberait elle dans le vide infiniment ? Bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newmoon.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Mar 1 Jan - 19:13

Effectivement, Junya s'énervait. Voilà le problème de tous les hétérosexuels n'étant donc qu'attirés pa les femmes; celles-ci compliquaient toujours tout. Au départ, Miyuki avait bien précisé qu'elle était partante -surtout que c'est elle-même qui semblait avoir tout planifié pour que ça se déroule ainsi- et laissait croire à une image parfaite de la chose. Pourquoi devait-elle pleurer aujourd'hui et le culpabiliser par la même occasion? Évidemment, ça c'était sans penser aux propres problèmes de Miyuki.

Junya sortit brusquement de ses pensées au son de la voix de la jeune fille, qu'il avait pratiquemment oublié jusque là. Il ne remarqua pas immédiatement l'étrange état de celle-ci, étant trop loin plus le fait qu'il avait bien autre chose en tête, c'est-à-dire, sa chère réputation. Il jetait toujours de bref coup d'oeil autour de lui, espérant n'apercevoir aucun élève. Puis la voix de Miyuki lui parvint plus faiblement, ce qui attira son attention. Junya fronça légèrement les sourcils, restant un moment impassible devant la scène. Il aurait du se précipiter derrière Miyuki, tenter de la rattraper avant que son corps ne rencontre le sol, mais ça, ça ne se passait que dans les films.

Junya étouffa un cri, comme si Miyuki venait de mourir devant lui alors qu'il ignorait carrément ce qui c'était passé avec celle-ci. Il réalisa enfin la situation et avança à pas rapide jusqu'à la jeune fille, se rongeant les ongles d'avance à l'idée des blessures que la chute aurait pu causer... À sa tête. >.> Merde, il fallait faire quoi dans ce genre de situation? Pourquoi dans les séries télévisées, lorsque ça arrive, les gens savent toujours quoi faire et étrangement, un hopital ou une infirmerie apparaissent devant eux. Est-ce que Miyuki allait mourir? Bien sûr que non... Ce n'était pas sa faute? Évidemment que non, il ne l'avait même pas touché.

Junya prit enfin une décision. Inutile de rester sur place à ne rien faire, il allait... L'emmener infirmerie, s'il la trouvait. Ou bien... La donner à la première personne qu'il croisait. Surtout pas. Ah, et s'il croisait son frère, par pur hasard, il pourrait laisser celui-ci s'en occuper, il n'aurait donc plus rien à voir avec.... Mais il tenait toujours à sa propre vie, pour le moment. Il glissa finalement l'une de ses mains sous le corps, tentant de relever le haut pour la porter plus facilement. Inutile de vous cacher qu'il du s'y reprendre à trois reprises. Pas que Miyuki faisait le poids d'un cheval, mais Junya n'était pas habitué à ce genre de situation, ce qui faisait qu'il était aussi confiant qu'une élève étranger dans un nouveau lycée qui devait se présenter dans une langue dont il ne connaissait rien. Bref, il n'était pas très calme, et de plus, Junya n'avait jamais été reconnue pour sa grande force musculaire... Il parvint finalement à ses fins après quelques difficultés et, heureusement, une fois dans ses bras, le corps lui paraissait bien plus léger. Il ne lui restait donc plus qu'à trouver où il devait se rendre maintenant....


[Je fais quoi? @.@]
Revenir en haut Aller en bas
Takashi Miyuki

avatar

Nombre de messages : 849
Age : 27
Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Classe: Trois
Côté coeur: Qui sait..
Humeur: Happy

MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   Mar 1 Jan - 19:54

Au début de l'après midi, Miyuki s'était aussi sentie faible. Mais elle n'était pas du genre à se plaindre tout le temps auprès des autres, elle n'avait rien fait, pensant que cela passerait. Jamais elle n'aurait cru faire un malaise car elle était en manque de sommeil, elle n'avait pas manger cette journée là, et puis avec le stress et la tristesse mélangée, ça n'arrangeait rien. Il lui était arrivé quelques fois d'en faire, comme tout le monde d'ailleurs, mais elle n'avait jamais eu autant de "problèmes" cette fois ci. C'était surtout son histoire avec Saito qui l'avait bien achevé. Elle ne voulait pas de barrières entre elle et lui, il n'y avait jamais eu. Bref. Elle se sentit tomber en arrière, au sol, malgré que la tête ne suivait pas, elle sentit le choc de son corps contre le sol froid mais heureusement sec. Elle sentit directement une douleur à la tête et au coude droit. Elle avait envie de crier, mais c'est comme ci elle était dans un autre monde, qu'elle ne pouvait plus rien faire. Ou était passé Junya ? Celui qui paraissait tellement énervé à présent contre elle, et pourtant, elle avait commencé à pourtant l'apprécié. Comme je l'ai dis plusieurs fois, elle ne regrettait rien, elle assumait ses actes entièrement, elle aurait seulement voulu que cela soit plus discret.

[Bref tout petit u____u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newmoon.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Car les pleurs cachent une tristesse... [Pv Junya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenir,tristesse et espoir
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
» Histoire et...Pleurs ? [PV Casey-Lee]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: