Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yuki débarque (Kotaro)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yuki débarque (Kotaro)   Jeu 3 Jan - 17:38

Yuki s'était finalement endormi dans le train, le paysage monotone qui défilait devant ses yeux ambres le fatiguait. Heureusement il se réveilla à temps pour ne pas louper son arrêt. Son sac sur l'épaule il se hâta de se rendre à l'arrêt de bus pour ne pas que celui ci parte sans lui. Il devait se rendre au pensionnat, mais il n'avait pas choisi la facilité. Le blond n'avait pas voulu prendre un taxi pour ne pas dépenser son argent inutilement. Bah ... Il n'était pas radin, ni avare, mais il était assez proche de son argent tout de même, et il ne le cachait pas vraiment.
Il grimpa dans le bus et s'installa, il n’avait fait que somnoler durant tout le trajet passé assit sur un siège inconfortable et crasseux, salit par la poussière.
Il s'avachit légèrement histoire d'être un peu plus à l'aise, car il ne savait pas combien d'heure de route il lui restait a faire. Sûrement pas des masses, mais il fallait quand même les faire. Yuki laissa sa tête posé contre la vitre se perdant dans ses pensées. Il repensait à toutes ces années passées, et beaucoup de regrets ... C'est l'arrêt du véhicule assez violent qui le fit revenir sur terre. Quel chauffeur maladroit, il aurait pu faire un peu attention … Il grogna un peu, il n'aimait pas du tout cette façon de conduire. Mais cela tombait bien, c'était son arrêt. Il se leva en vitesse et descendit les marches en lançant un vague ' au revoir ' au chauffeur qui ne tarda pas à fermer les portes et repartir.

Et voilà ... On pouvait dire que c'était un nouveau départ pour Yuki. Le soleil l'éblouit légèrement et il plissa les yeux pour mieux voir, le temps de trouver un coin d'ombre pour se repérer. Il sortit le plan qu'on lui avait fait. Il devait encore marcher avant d'arriver. Le juene adolescent espérait que ce pensionnat en valait la peine, car sinon il n'aurait jamais fait tout ce chemin pour un établissement sans rien de spécial.
La chaleur commençait à l'accabler, c'est pourquoi il ouvrit les deux premiers boutons de sa chemise blanche, laissant paraître le haut de son torse légèrement musclé. Il remonta aussi ses manches, montrant les quelques bracelets en toc qu'il avait au poignet. Même s'ils n'avaient pas de valeur économique, ils avaient de la valeur sentimental et ils ne les avait pas retiré depuis au moins deux ans.
C'est après quelques minutes de marche que Yuki arriva enfin devant le grand bâtiment. Malgré les photos, il ne l'avait pas imaginé de cette façon, mais c'était une agréable surprise. Maintenant, à lui de jouer. Il était le seul a pouvoir faire en sorte que son séjour ici se passe pour le mieux possible.

Yuki avança, le pas plein d'assurance. Même s'il doutait parfois de lui, il ne le montrait pas. Il devait y avoir de nombreuses personnes dans ce pensionnat, et il en avait déjà vu pas mal . Le brun jetait de rapides coup d'oeil aux personnes qu'il croisait sur son chemin, sans pour autant les saluer. Il pouvait paraître assez mal poli, mais le fait est qu'il ne se sentait pas du tout à l'aise, entouré d'autant de monde. Il allait devoir s'y habituer ! Il détestait la solitude, mais un entourage trop oppressant le mettait assez mal à l'aise. Pour avoir un peu plus confiance en lui, il se mit à chantonner doucement pour ne pas être entendu des autres. Yuki cherchait l'endroit où il pourrai déposer ses affaires, son sac était assez lourd et il commençait à ne plus avoir beaucoup de force.
Il s'arrêta et regarda le plan ... Il ne savait pas trop bien se diriger avec ce genre de chose et son GPS mental n'était pas vraiment la meilleure des solutions vu son exceptionnel sens de l'orientation que même n'importe quel animal pourrait mieux se repérer que lui.

Le jeune homme laissa échapper un soupire et se massa doucement la nuque, laissant son sac toucher le sol. Il posa ses poings sur ses hanches et regarda autour de lui. Il fit demi tour et il se rendit compte qu'il était justement devant le portail qui donnait sûrement sur les dortoirs.
Il observa les portes pendant un long moment, en se demandant s'il avait le droit de rentrer. Au bout de quelques minutes il s'accroupit et prit sa tête dans ses mains.


"RAAAH ! Je fais quoi maintenant ?! "

Yuki était vraiment quelqu'un de spécial, mais une personne des plus agréables. Il avait souvent l'habitude de se parler à lui même. Il pensait que c'était plus simple pour trouver une solution. Mais là, il avait l'air idiot plus qu'autre chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yuki débarque (Kotaro)   Jeu 3 Jan - 18:18

Une nouvelle journée venait de commencer. Le son agaçant de ce réveil qui chaque jour me réveillait à cette heure précise que j’avais choisi : 07h13. Pourquoi un nombre si imprécis ? C’était une des questions que mon colocataire m’avait souvent posé, mais jamais je n’avais su lui répondre. Ce n’était qu’un hasard, ou le fruit de mon inconscient, je n’en savais vraiment rien.

Ma main, rapide et exercée, sauta presque instinctivement vers ce pauvre instrument électronique. Un coup sec sur le dessus et tout s’arrêta. Aussitôt, je me redressais pour me retrouver assis. Mes draps retombaient sur mes jambes découvrant mon torse. Puis mes mains vinrent au niveau de ma tête. Je frottais mes yeux encore entrouverts avant de décider de me lever. Au dessus, quelques bruits m’indiquèrent qu’Ishii était lui aussi en train de tenter d’émerger. Lentement, j’approchais à l’aveuglette vers la porte de la chambre. Je ne voulais pas sortir, mais simplement trouver l’interrupteur, le dernier instrument de cette torture matinale. Un léger déclic et une vive lumière inonda la pièce. C’était vraiment le pire moment de cette journée. Mais il serait vite oublié, comme chaque jour…

Mes jambes me guidèrent rapidement vers la salle de bain. C’était ici que se déroulait la fin du réveil. Entrant lentement sous la douche, l’eau chaude me donna comme d’habitude une sorte de coup de fouet. C’était si revigorant ! La sensation que l’on pouvait éprouver au contact de ce liquide, le bonheur de sentir de la douceur après un réveil toujours aussi brutal. Finalement, après m’être habillé, il ne me restait presque plus rien à faire. Retournant dans la chambre, j’ouvrais la fenêtre pour profiter des premiers rayons du soleil, sûrement les moins pénibles.

Il ne me restait plus qu’un bon petit déjeuner et ce serait une journée parfaite. Ce fut ainsi que je sortis rapidement de ma chambre en direction du réfectoire. J’en sortis que peu de temps après. Le ventre plein, l’esprit ouvert et éveillé, je retournais dans ma chambre pour les derniers préparatifs avant le début de cette nouvelle journée de cours. Rapide détour par la salle de bain pour un brossage de dents obligatoire avant de retourner dans la chambre, d’attraper mon sac et de sortir.

Je quittais le bâtiment, me dirigeant vers les portails, mon sac sur une épaule. Ce fut seulement à ce moment que je remarquais qu’il n’était que 8h00… Vous me direz que j’étais en retard mais pas du tout. C’était le seul jour de la semaine où ma journée pouvait commencer un peu plus tard, et comme à mon habitude je l’avais oublié. Enfin, maintenant que j’étais sorti, je n’avais pas envie de retourner en arrière. Ce fut grâce à cette mentalité que je pus l’entendre. Ce garçon que je ne connaissais pas…


"RAAAH ! Je fais quoi maintenant ?! "

Je m’approchais de lui en souriant avant de répondre à sa question, qui ne m’était sûrement pas destinée… Mais je pouvais peut être l’aider, ça me passerait le temps…

"Je sais pas, mais tu peux commencer par demander à quelqu’un si tu cherches quelque chose."

Je sentais que j’avais un peu manquer de tact en parlant de cette manière… Mais ne sachant pas comment il l’avait ressenti lui, je restais là, sans bouger, attendant une réaction de cet inconnu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yuki débarque (Kotaro)   Jeu 3 Jan - 18:57

Yuki se prenait la tête tout seul et pour un rien. Il paraissait vraiment étrange aux yeux des autres, on ne le comprenait pas et lui ne comprenait pas les autres. C'était un léger problème qui avait des conséquences sur ses relations sociales. Il avait très peu d'amis voire pas du tout, mais cela ne le dérangeait pas plus que de savoir qui était le gouverneur du plus petit pays du monde par exemple. En ce moment, son problème le plus important était : Que devait-il faire ?!
Yuki n'osait pas rentrer au cas ou il n'aurait pas le droit, et il préférait ne pas bouger d'ici de peur de s'éloigner et de ne plus retrouver le bon chemin comme cela lui arrive souvent, dans n'importe quel genre de situation. Le pauvre garçon était presque désespéré devant sa propre stupidité parfois ... Alors qu'il le savait, il était bien plus intelligent que certaines personnes mais ne voulait pas le montrer. Pourquoi ? Il n'en n'avait aucune idée. Mais cela se remarquait avec ses bulletins scolaires. Les notes y étaient élevées et les annotations assez bonnes malgré la phrase qui revenait à chaque fois, celle ci étant : ' Un peu trop agité en classe '. Yuki avait vraiment besoin de dépenser son énergie et il avait du mal à rester en place.

Il entendit une voix derrière lui qui disait : Je sais pas, mais tu peux commencer par demander à quelqu’un si tu cherches quelque chose.
Yuki se releva immédiatement pour lui faire face, l'air légèrement fâché, même s'il ne l'était pas vraiment. Il agita les bras dans tous les sens comme un jeune enfant le ferait, puis il s'arrêta et le pointa du doigt sans aucune gêne :


" Mais y'avait personneuuuuuuuh TwT "

C'est à cet instant que l'on pouvait être sûr que la phrase du garçon ne l'avait pas blessé le moins du monde, avec son caractère je m'en foutiste, Yuki ne faisait pas attention à tout ce qu'on pouvait lui dire, comme ce genre de phrase par exemple, surtout quand ce n'était pas volontaire. Un léger soupire s'échappa d'entre ses lèvres fines et il posa son regard améthyste sur le jeune garçon. Aujourd'hui il avait opté pour les lentilles de couleur violette, il les trouvait plutôt esthétiques. Il regardait ce garçon à travers quelques mèches brunes qui étaient venues lui chatouiller le visage et les petit coup de vent ne faisaient qu'en rajouter. Mais Yuki était habitué et n'essayait même plus de se recoiffer quand il se trouvait à l'extérieur. D'un seul coup il avait l'air tellement sérieux qu'il ne pouvait même pas y croire lui même. Il pencha légèrement la tête sur le côté, un sourire se dessinant sur ses lèvres fines, puis tendit la main vers le garçon qui était venu l'accoster. Il préférait le contact plutôt que de saluer tout simplement. Yuki était vraiment quelqu'un a part.

" Takamura Yuki, enchanté "

Il avait failli oublier les bonnes manières ! Yuki se présentait toujours en général pour ensuite connaître l'identité de son interlocuteur, car il trouvait ça bien plus agréable de s'adresser à quelqu'un en connaissant au moins son nom. Sinon, il avait la drôle impression de discuter avec des inconnus et ce n'était pas une bonne sensation d'après lui. Il secoua doucement la tête pour dégager les cheveux qui le dérangeait trop, ces mèches s'étaient échappées de leur prison. Il avait beau remettre les barrettes encore et encore, celles ci ne maintenant absolument rien. Il décida donc de toutes les retirer et les ranger dans la poche de son jean. Jean avec de nombreux trous et de nombreuses chaînes. Son apparence était aussi étrange que son caractère.

C'est ensuite que son objectif premier lui revint enfin en tête. Il tapa son poing dans le la paume de son autre main, comme s'il avait eu une illumination ce qui n'était pas vraiment le cas, mais ce n'était qu'un simple réflexe, faisant partie des nombreux qu'il possédait.
Yuki laissa son sac à ses pieds et reposa son regard sur le pensionnaire:


" Est ce que tu peux m'aider ? Puisque tu es là maintenant ^^' J'suis un peu perdu ... Je sais ça se voit ... Mais je sais pas ou je dois aller, et ce que je dois faire, je sais pas si j'ai cours, ni dans quelle classe je suis ... Je sais pas quoi faire et si je sèche les cours ? C'est grave ? "

Yuki ne savait décidément pas grand chose. Il avait débarqué ici sans rien savoir, il devait bien être l'un des seuls à réagir de cette façon ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yuki débarque (Kotaro)   Ven 4 Jan - 12:59

Sa réaction m’amusa. Je me croyais perdu dans les pages d’un manga où l’un des personnages venait de s’énerver. Après avoir fini de gesticuler, il finit par parler de nouveau… En me montrant du doigt, ce qui n’était pas vraiment poli. Mais après tout, je ne lui en voulais pas. Il avait l’air d’être de ces personnes qui n’agissait pas comme les autres. Je n’en faisais pas parti, mais leur comportement ne me gênait en rien. Il me donnait rien d’autre que l’envie de faire connaissance… Après tout, ils étaient souvent comme moi, un peu à l’écart, sans le vouloir véritablement…

Sa phrase me rassura. Ou plutôt, elle m’assura que je ne l’avais en rien vexé avec mes paroles. Une réaction que l’on aurait presque pu attribuer à un enfant qui, pris la main dans le sac, tentait de se défendre. Amusant de réagir de cette façon… Je pouvais presque dire que ça me plaisait. Se montrer réellement, voilà qui me plaisait.

A présent, je devais lui répondre mais rien ne me venait à l’esprit. Je n’avais plutôt pas grand-chose à lui dire après ça. Heureusement, il prit la situation en main. C’était le moins que l’on puisse dire. Dans un pays où le contact humain était si rare, il me tendit la main avant de se présenter. D’abord surpris, je ne répondis rien… Mais après un petit moment, je souriais à mon tour et serrait sa main en me présentant à mon tour.


"Takichi Kotaro, ravi de te rencontrer."

Encore une fois il me surprenait par sa façon d’agir. En temps normal, peu de personne se présentait si rapidement au cours d’une première rencontre. Mais d’un côté, ce n’était pas plus intelligent, parler à quelqu’un sans savoir comment l’appeler… C’était bien moins pratique.

En pensant à ça, je partis dans mes pensées, m’imaginant un monde où personnes n’avait de nom. Seules des interpellations permettaient aux gens de s’appeler. Souriant bêtement, je revins finalement à la réalité de la vie. Celle où je voyais ce garçon enlever une à une les barrettes qui tentaient de maintenir ses cheveux, en vain.

J’étais intrigué par son style vestimentaire, qui je le remarquais seulement maintenant, n’était pas des plus habituels. Mais bizarrement ça ne me choquait en rien. C’était presque comme ci, je trouvais ça normal venant de lui. Après tout, dans ses actions, il me paraissait comme excentrique, pourquoi pas visuellement ? Ce fut ce moment qu’il choisit pour taper son poing dans sa main. Leur rencontre produit un léger bruit qui me ramena à moi. Et ensuite… Il m’assomma presque de paroles… Des questions il en avait, et les réponses, j’avais le temps de lui fournir.


"T’aider je pense que ce me sera possible… Enfin, pour ta classe je ne peux pas vraiment te répondre… Mais je peux t’emmener à l’endroit où elles sont affichées. Après, je pense qu’un petit détour par le bureau de la directrice ou d’un professeur pourra t’aider à découvrir quels cours tu as et avoir ton emploi du temps, parce qu’il vaut mieux éviter de sécher les cours, comme partout je pense… "

Je m’arrêtais un moment pour reprendre mon souffle avant de continuer… Je n’étais peut être pas d’une grande aide pour le moment. Mais je pouvais toujours lui proposer autre chose qui lui serait peut être plus utile…

"Si tu veux, je peux te servir de guide pour t’aider à te repérer dans l’école… "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yuki débarque (Kotaro)   Dim 6 Jan - 19:48

Yuki avait son écharpé noir autour de son cou qui suivait les mouvements du vent. Il attendait avec impatience de savoir quel était le nom de la personne avec qui il discutait. Il savait très bien qu'il était étrange et se demandait si le jeune homme allait rester en sa compagnie ou non. Nombreuses sont les personnes qui étaient parti en courant après avoir parler avec Yuki. Dans le fond, il était tout simplement maladroit.
Le brun pencha légèrement la tête sur la côté en serrant la main du jeune homme, en lui offrant un de ses plus beaux sourires. Il était ravi de le rencontrer : Takichi Kotaro.
Il se souviendrait de lui puisqu'il serait la première personne qu'il avait rencontré ici.
Yuki était parfois trop direct, c'était ce qu'on lui reprochait. Il appelait souvent les gens par leur prénom, même s'il ne les connaissait presque pas. Chose qui se faisait rarement entre deux personnes qui venait de se rencontrer.


" Kotaro ! ^^ "

Il répéta son nom pour bien se le mettre en tête. Yuki était vraiment exceptionnel dans sa façon d'agir. Il n'était presque jamais gêné. Il se sentait légèrement observé, mais il avait l'habitude, avec tous ses piercings et son look assez inhabituel, il avait l'habitude des regards étranges que les gens posaient sur lui. Il avait fini par s'y habituer. Il se mit à rire doucement, en y repensant ... C'était assez amusant de voir les expressions sur le visage des gens qui l'apercevaient.
C'est ensuite que Yuki posa beaucoup de question à la suite sans prendre le temps de respirer. Il avait l'habitude de parler rapidement, sûrement du au fait qu'il chante souvent, mais peut être que cela n'avait absolument rien à voir. De toute façon qui s'en souciait ?

Il écouta attentivement tous les mots de Kotaro et un soupire de soulagement sortit d'entre ses lèvres. Quelqu'un pour l'aider. C'était agréable de voir que les gens ici n'étaient pas des sauvages, comme dans la plupart des lycées qu'il avait fréquenté.
Yuki leva les bras vers le ciel et agita ses bras a nouveau de haut en bas. On pouvait remarquer qu'il était heureux d'être ici. Il se calma quand son ventre fit un bruit monstre. Il posa sa main sur celui ci comme pour lui dire de se calmer. Il n'arrêtait pas ... Yuki et la nourriture ne faisait qu'un. Mais il supposait qu'ici aussi les repas étaient servit à une heure précise. Tant pis il n'avait qu'à patienter un peu. Il n'était pas pressé.
Il hocha vivement la tête pour accepter la proposition du brun, il le voulait comme guide, cela pouvait être amusant:


" Avec plaisir ^^ "

Yuki avait toujours son petit sourire aux lèvres, qu'il ne quittait presque jamais. Il trouvait que c'était beaucoup plus agréable pour les autres d'avoir quelqu'un de souriant en face de soi. Il leva la main d'un seul coup comme pour poser une question.

" Est ce qu'il y a un terrain de basket ici ? "

Et oui, le basket ... Sa passion. Beaucoup de gens étaient étonné en sachant qu'il pratiquait un sport comme celui ci à cause de sa petite taille, mais cela ne l'empêchait pas de jouer aussi bien, et voire mieux que les autres. Il n'était pas complexé par sa taille. Loin de la. Il avait carrément prit son ballon dans son sac.

" Ne Kotaro ? Tu fais quoi toi ? De la musique ? du Sport ? "

Et voila, il l'avait encore appelé par son prénom, ce qui pouvait être gênant, mais Yuki ne s'en rendait pas compte. Il voulait faire un peu plus connaissance avec lui et n'hésitait pas à poser des questions. Yuki était tout sauf timide. Son caractère était presque pareil à celui d'un enfant. Mais dans le fond, il était un peu perdu et se cachait derrière cette attitude.
Il ne tenait vraiment pas en place, il ne savait pas du tout comment cela allait se passer quand il serait en classe. Lui qui tenait pas assit sans rien faire plus de 20 minutes ...Les professeurs de son ancien lycée étaient habitués mais ici c'était différent et Yuki appréhendait un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuki débarque (Kotaro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuki débarque (Kotaro)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre de Shino,Kotaro et Kû-Fei
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Kotaro
» Kotaro Inugami
» Inugami Kotaro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: