Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les sièges à l'étage

Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Les sièges à l'étage   Ven 11 Jan - 23:01

La salle est faite en deux niveaux. Au coin de la pièce on trouve un escalier en spirale, qui donne accès à une espèce de mezzanine.
L'étage du haut ne fait donc pas toute la largeur de la pièce, et d'ici, les élèves peuvent voir ce qu'ils se passent en bas.

Au bout de cette "mezzanine", là où on a pleine vue vers ce qu'il se passe en dessous, se trouve des sièges bien confortables. Les élèves apprécient beaucoup de venir s'asseoir ici pour faire une petite pause entre deux danses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les sièges à l'étage   Dim 27 Jan - 0:29

Et voilà ! Le grand jour tant attendu arriva enfin, chose qui provoqua un grand soulagement chez Alyshia bien que maintenant, elle était stressée plus qu’autre chose... Alyshia avait à peine réussit à dormir cette nuit-là ; elle avait trop hâte à se moment si désiré qu’elle avait tournée dans son lit toute la nuit, incapable de se fermer l’oeil ! Elle se disait que ce bal était un événement très important pour elle et que c’était une occasion pour passer du temps avec son cavalier ! En plus, ce n’était pas avec n’importe qui qu’elle y allait ; c’était avec son beau Oseki, ce qui fit qu’elle était encore plus stressée ! Elle avait tellement peur de ne pas être assez bien pour lui qu’elle se mettait plus de pression toute seule.

Incapable de rester dans son lit encore plus longtemps, elle s’était levée avec un grand sourire en lançant ses couvertures sur le sol. Elle passa une journée toute énervée. Mais lorsque les cours terminèrent et qu’elle avait mangé un peu, elle était allée rapidement dans la douche. Elle avait bien prit le temps de se laver, le corps autant de les cheveux. Il ne fallait pas qu’elle sente mauvais ou qu’elle soit sale en cette journée si exceptionnelle ! Après quinze minutes environ, elle sortie de la douche en serviette puis elle se rendit à son lit se couchant dessus quelque temps.

Après dix minutes environ, si ce n’est pas plus, Alyshia se leva. Elle se rendit tranquillement à ses tiroirs avec un sourire. Elle en ouvra un premier pour en sortir les sous-vêtements bien désiré ; elle sortie une paire de mini boxer féminin noir avec un peu de dentelle puis un soutif en dentelles noires également. Elle les enfila rapidement puis elle s’était remise en serviette avant que Miyuki ne rentre dans la pièce et la croise en sous-vêtement.

Après s’être enroulée de sa serviette à nouveau, Alyshia alla se faire sécher les cheveux lentement en prenant soin de les démêler en même temps. Tout en se les séchant, elle chanta une chanson. Elle commençait déjà à s’imaginer comment qu’Oseki serait habillée. Elle espérait qu’il ne soit pas déçu d’elle bien qu’elle se demandait comment il pourrait faire. Après tout, elle n’est pas un homme pour se répondre seule !

Les cheveux maintenant secs, elle alla vers une armoire qu’elle ouvrit pour en sortir une belle robe roses dans un plastique qu’elle étendit sur le lit. Elle sortie ensuite la robe de son emballage puis elle l’enfila tranquillement, question de ne pas la déchirer avant le soir de son bal. La robe enfiler, Alyshia se contempla longuement dans un miroir en se demandant comment qu’Oseki la trouverait. C’était tellement important pour elle son opinion qu’elle ne savait comment faire pour ne pas y penser…

Étant devant le miroir, Alyshia en profita pour se coiffer en commençant par se plaquer les cheveux. Cela lui prit quinze minutes – une demi heure. Les cheveux plats, elle décida de se faire deux toques sur le dessus de la tête et elle laissa le reste de ses cheveux détachés. Elle enfila ensuite deux petites chaînes dorées à chaque toque. Elle se mit ensuite des boucles d’oreilles dorées aux oreilles ; c’était des boucles d’oreilles qui possédaient trois cercles enlignés un par-dessus l’autre suivi de petites chaînes pendantes. Elle passa ensuite à l’étape maquillage. Sur les paupières, elle se mit un peu de poudre qui allait de l’orange dans des teintes rosées pour aller avec sa robe. Elle se mit ensuite du mascara pour allonger ses beaux cils. Le tout fait, elle se mit un petit soupçon de gloss, question de faire reluire un peu ses douces lèvres fines. Maintenant prête, elle alla enfila des petits talon haut noir puis elle se dirigea au bal.

[..]

Arrivée au bal, Alyshia jeta un coup d’œil dans la pièce pour voir si Oseki s’y trouvait. Ne sachant pas comment que celui-ci serait habillé, elle se fia aux visages et coupes de cheveux qu’elle pouvait bien voir dans cet endroit. Après cinq minutes à scruter la salle en entier sans le voir, elle décida de faire un petit tour pour découvrir la pièce. Elle profita pour voir si il ne se trouvait pas ailleurs de dans l’entrée …

Tout en marchant, Alyshia découvrit une scène ; elle décida de s’y rendre lentement en levant un peu l’avant de sa robe pour ne pas trop piller dessus et risquer de tomber ou encore de se trouver nue parce qu’elle l’avait déchirer. Bref, rendue à la scène, Alyshia déposa ses mains dessus en la regardant avec de grands yeux pétillants. C’était son rêves chanter sur une scène et devenir célèbre … Elle entra dans son monde à elle …Alyshia fit le tour de la scène, toujours la main déposée dessus puis elle se rendit aux petites marches à l’extrémité, là où elle prit le temps de s’asseoir tranquillement.

Après quelques minutes, pensant qu’elle n’avait sûrement pas le droit d’être assise-là Alyshia se leva puis elle se promena encore dans la salle en croisant des marches en spirales ; elle décida donc de les monter. Peut-être qu’Oseki se trouvait à l’autre étage ? Elle monta en haut en mettant une main sur la rampe.

Rendue en haut, Alyshia se retrouva seule dans une place où il y avait des sièges. Elle marcha tranquillement dans la pièce puis elle alla s’asseoir sur un siège en soupirant légèrement. Oseki aurait-il oublié qu’il devait venir ici ? Elle se croisa les mains ensemble en songeant ; sûrement qu’elle ne faisait que paniquer, après tout ... il était encore tôt. Elle commença à se marmonner une chanson à elle-même en se disant que d’ici 15 minutes si personne n’était monté, elle redescendrait dans l’espoir de le trouver dans la salle entrain de discuter avec quelqu’un…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les sièges à l'étage   Dim 10 Fév - 17:02

Aki déambulait dans le bâtiment. C’était l’effervescence dans les couloirs. En effet, ce soir c’était le grand soir. Tous les élèves semblaient excités à cette idée, à tel poins qu’en passant près d’eux, Aki entendait leur discussion du style « tu vas mettre quoi ce soir ? » ou « j’y vais avec *** tu te rends compte ! moi avec lui ! » pour les filles. Du côté des garçons c’était plutôt des trucs du genre comparaison des cavalières, celui qui aurait la plus ‘bonne’, excusez du terme, ou encore celui qui viendrait avec le plus beau costume ou la plus belle limousine. Cela amusait beaucoup le jeune homme de les écouter…pathétique ces concours de popularité si on peut appeler ça comme ça
[…]

La journée passa lentement. Le jeune nippon n’alla, une fois de plus, pas en cours, flânant dans le parc, à la recherche d’un tue l’ennui. Il resta allongé toute l’après-midi près d’un arbre, se demandant ce qu’il allait bien pouvoir mettre pour ce soir. S’il s’y rendait seul, il y serait allé, habillé comme d’habitude mais là c’était différent. Il était accompagné d’Alyshia. Valait mieux ne pas lui faire honte, surtout qu’elle était dans ce lycée depuis plus longtemps que lui. Aki regarda sa montre. 17h00, la nuit commençait à tomber. Il se redressa, s’étira puis alla en direction des dortoirs.

Une fois dans sa chambre, il alla dans la salle de bain, et fit couler l’eau de la douche. Il se déshabilla, pénétra dans cette dernière et laissa l’eau ruisseler sur son corps nu. Plusieurs minutes plus tard, il sortit, enfila une serviette qu’il noua autour de sa taille et alla direction son armoire, des gouttelettes d’eau tombant sur le sol à chacun de ses pas. Se balader en peignoir dans la chambre ne le dérangeait pas plus que ça…de toute façon il n’avait pas de coloc’, à croire que personne ne voulait le côtoyer xD et puis, qui viendrait lui demander quelque chose, à lui l’inconnu, à une heure pareil le soir du bal ? Personne.
Il fouilla dans sa penderie, trouvant un ensemble qui pouvait parfaitement convenir à ce genre de soirée. Noir, simple mais qui faisait sophistiqué.. certes ce n’était pas un smoking hyper classe et cher mais bon…c’était ce qu’Aki avait de plus… décent
Il ouvrit ensuite son tiroir, pris le première boxer qui se présentait à lui (la chance voulut qu’il soit noir uni) et s’habilla. Puis il retourna dans la salle de bain, faisant face au miroir, et commença à se coiffer…ce qui lui prit une bonne dizaine de minutes.
Ensuite, il rangea la salle de bain, retourna dans sa chambre, se mit assis sur son lit puis enfila ses chaussures noires. Et non, il n’avait pas mis de basket ! l’exploit ! Puis il attrapa sa veste, direction la salle des fêtes.


Aki eut du mal à trouver cette fameuse salle mais il y parvint enfin. Il regarda sa montre, 18h00 Alyshia devait sûrement déjà être là. Le jeune homme pénétra à l’intérieur et scruta la salle. Il y avait beaucoup d’élèves déjà présents, certains dansaient au rythme de la musique, d’autres étaient assis et discutaient. Puis le regard d’Aki se posa sur la scène. Il s’imagina là, debout devant tous ces gens, et jouant de la gratte. Le pied intégral. Mais bon, ce n’était pas le moment de penser à ça.
Aki s’avança, fit le tour de la pièce sans succès. Alyshia n’était pas là. Puis le jeune homme remarqua l’escalier. Il leva la tête en direction de l’étage. Là, une silhouette se dessinait, courbes plutôt féminines. Aki se dirigea vers les marche de l’escalier et monta. Une fois en haut, il observa la personne présente, qui ne regardait pas dans sa direction. Le jeune homme s’avança. Plus il approchait, plus la silhouette de l’inconnue se précisait. Ouf, c’était bien sa cavalière. Il aurait eu l’air con si ça n’avait pas était le cas. Une fois à sa hauteur il l’observa. Elle n’avait pas remarqué sa présence, ce qui fit sourire Akihito car elle scrutait la porte d’entrée. Apparemment elle n’avait pas vu le jeune homme entrer dans la salle.
Puis, le jeune nippon se baissa de façon à ce que son visage soit à la hauteur de celui de la jeune fille et il lui dit, dans le creux de l’oreille : « Une jolie jeune femme comme vous ne devrait pas être seule à une telle soirée. Votre cavalier devrait avoir honte. »
Alyshia sursauta légèrement puis se tourna vers lui. Aki se redressa, l’observa de haut en bas, repérant le moindre petit détail de sa tenue, puis lui sourit. Elle était magnifique. Certes, AKihito préférait les garçons aux jeunes femmes, même s'il était bi, mais il savait reconnaître quand une jeune demoiselle était splendide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les sièges à l'étage   Dim 17 Fév - 21:02

Toujours assise sur son siège du début, Alyshia attendait toujours de voir Oseki arriver dans la pièce. Elle se demandait comment que celui-ci allait être habillé, mais peu importe ses vêtements, il allait sûrement être très mignon tout de même, comme à son habitude ; ça, elle ne le craignait pas, pas une seconde ! …

Plus le temps passait, plus elle commençait à se stresser toute seule avec toutes les questions qu’elle se posait elle-même. Ses paroles dans les chansons qu’elle se chantait devenaient de plus en plus tremblantes. Allait-il l’abandonnée, oubliée ? Elle ne le savait pas et elle préféra ne pas le savoir. Après tout, c’était peut-être dans son habitude d’arriver à l’heure pile ou en retard, elle ne le connaissait pas plus qu’il fallait donc, elle ne le savait pas. Elle fit un soupir. Patience Alyshia, patience …

Puis Oseki arriva dans la salle des fêtes. Alyshia, tellement obsédée par les questions qu’elle se posait était dans la lune et elle fixait le plafond, elle ne l’avait donc pas vu arriver. Puis Oseki monta à l’étage pendant que celle-ci se remit à fixer la porte d’entrée, l’étage où qu’elle se trouvait. Il avait fait si peu de bruit qu’elle ne l’avait pas entendu. Elle mit ses mains sur ses cuisses ; était-il arrivé pendant qu’elle fixait le plafond ? Elle se dit qu’elle allait attendre quelques minutes encore avant de descendre en bas à de faire ses recherches…

Puis quelqu’un arrive par derrière elle, se baissant au même niveau que son visage. Elle figea sur place, se demandant qui que ça pouvait bien être. Tous ses membres étaient crispés et elle n’osa pas bouger, étant craintive. C’est lorsqu’une voix familière se fit entendre jusque dans son oreille qu’un grand sourire s’afficha sur ses lèvres après avoir fait un petit saut. Ses épaules se relâchèrent ensuite et Alyshia échappa un soupir de soulagement, portant une main au niveau de son coeur. Il était enfin là, pour son plus grand bonheur ! …

Alyshia tourna légèrement la tête, simplement pour le voir avant de faire un sourire au coin de ses lèvres fines. Elle écouta ce que celui-ci disait avant de prendre ensuite la parole. Il fallait bien qu’elle se défende et qu’elle le défende aussi !

- Mon cavalier n’a pas à avoir honte mon cher, il est encore tôt pour arriver. Vous savez, les hommes mettent du temps à se préparer. Il devrait arrivé d’ici quelques instants à peine … À moins que ce ne soit vous mon cavalier, n’est-ce pas ?


Ensuite, elle se tourna tout le reste du corps avant de le regarder avec un grand sourire. Ses yeux pétillaient, elle était contente qu’il soit enfin arrivé ! Elle le regarda ensuite. À son étonnement, celui-ci s’était très bien vêtu pour cette soirée. Elle qui croyait qu’il allait venir avec un jeans propre et une simple veste, elle avait eu le droit à un tout autre homme. Elle fit un sourire ; même si elle aurait voulut le reconnaître en regardant la porte d’entrée, elle ne l’aurait pas reconnu. Habillé dans un bel ensemble noir, il faisait très professionnel. Oh et Dah ! Il était craquant ! Alyshia se mordit une lèvre en le regardant de haut en bas. Il avait même prit la peine de mettre de belles chaussures noires ! Elle remonta son regard au visage de celui-ci et inclina un peu la tête en souriant.

-Waw … ! Moi qui m’attendais à te voir en jeans propre comme tu m’avais dis dans ma chambre, tu m’épates ! Tu es très beau …

Alyshia se leva debout et alla se positionner devant lui. Elle se trouva très chanceuse d’être avec celui-ci en cette soirée ! Elle aurait sûrement le plus beau de tous les cavaliers qui pouvaient se trouver en bas. Elle le regarda de nouveau de haut en bas en se mordillant de nouveau une lèvre. La chance qu’elle avait toi ! Dire qu’elle avait eu peur de se retrouver seule en cette soirée …

-Huh … Je suis contente que tu sois venu …. J’ai eu peur de me retrouver seule en cette soirée … Mais bon, je sais ! J’ai paniqué trop vite ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sièges à l'étage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sièges à l'étage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couloir du 4ème étage
» Couloir du 3ème étage
» Visite au 5 étage !! (RP libre)
» [Complétage du Pokédex] Kyogre
» Tour des âmes=> monstres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: