Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ono Yue

avatar

Nombre de messages : 25
Âge du perso : 19
Chambre : 3~12
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Classe:
Côté coeur: Coureur de jupons de profession XD
Humeur: Au beau fixe =3

MessageSujet: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   Jeu 14 Fév - 18:59

Quelques heures avant le départ pour Osaka :

*DRIIIIIIIINNNNNNGGGGGG *
Lentement , un bras émergea de la montagne de couvertures entassées en vrac sur un paire de pieds et le sommet d'un crâne couleur charbon.

" Allô . Allô ? ... Et merde ..."
Furent les premiers mots que prononca Yue , le matin de sa rentrée à l'internat d'Ohsaka Gakuen lorsqu'il colla son réveil au creux de son oreille ...

Reposant le buyant petit appareil sur la table de chevet d'un geste las , le jeune homme s'étira longuement avant de se relever, se frottant énergiquement la tête , il ébourriffa ses cheveux noirs de jais déjà en bataille ... Un long baillement vint briser le silence de la petite chambre du jeune homme .Assis en tailleur sur le bord de son matelas Yue fixait d'un regard absent les lattes du plancher . Il avait reçu sa lettre d'admission il y a une semaine déjà , et aujourd'hui était enfin arrivé le grand jour .

Rampant tel une larve sur le sol de son petit appartement , le jeune batteur se traîna tant bien que mal vers la cuisine , avala à la hâte un bol de café tandis que ses deux billes bleus marine commencaient lentement à reconnaitre le halo de lumière en provenance de la fenêtre de son salon .

L'atmosphère morose de Tokyo rongeait le moral du jeune étudiant à petit feu à tel point que Yue en était presque venu à regretter les vacances chez sa grand-mère ,au fin fond d'Hokkaïdo ...
Privé d'air pur , de loisirs et même de compagnie ces derniers temps , Yue avait désepérement besoin de changer d'ambiance , et cette admission s'annoncait comme une bénédiction pour lui ...
* Rha , ces Tokyoïtes sont vraiment des junkees du taf , si je me casse pas fisca , je vais finir par choper un tendinite chronique à cause du stresse ! * Se lamentait constament le jeune home qui jonglait à l'époque entre son job de serveur , celui de scrétaire chez un disquaire et son boulot à mi-temps de mannequin pour une réclame sur des bonbons !


****

Yue était si excité qu'il ne pouvait contenir les va-et-vient incessants que ses jambes opéraient sous l'effet de l'euphorie , à moins que cela n'est été du stresse , ce qui lui valu quelques regards inquisiteurs par ailleurs , il devait certainement passer pour un timbré vu l'allure à laquelle il traversait le quai de long en large , grillant clope sur clope , alors qu'il attendait le Shinkansen devant relier la capitale nippone à l'académie...

Heureusement pour Yue , le wagon salvateur arriva à heure pile ,afin de l'enlever à cette inssuporatble tension qui lui rongeait les veines . Dans trois heures à peines , il serait à Osaka ! Dans trois heures !

****

Enfin arrivé ! ( enfin presque ... )

Yue avait toujours été en froid avec les quatres points cardinaux. En ce qui concernait ules mots boussole et plan , et bien c'était à croire que ceux-ci n'eut jamais été prononcer en sa présence , de peur d'éveiller un soupçon d'hébétude chez son auditeur. Ces parents n'avaient de cesse de le perdre lorsqu'il était tout jeune , trop occupés à se bouffer le nez , le petit voyou profitait de ses moments d'égarement pour se faire la belle . Yue avait vu plus de postes de police et de chambres d'hopital que n'importe quel enfants dans tout Nagoya .

Yue se gratta une nouvelle fois la nuque et leva les yeux au ciel d'un air attéré , tandis que sa main droite pendait nonchalement entre ses jambes ... Assit sur son sac de voyage , Yu' attendait patiemment que les
gribouillis incompréhensibles du plan se déchiffrent d'eux-même . Se
grattant la tête , un peu anxieux , le jeune homme jeta un oeil à son
portable ... * Rah ... je comprend pourquoi ils font faire des courses d'orientation en colo maintenant..*se lamentait Yu' Lorsque ses prunelles s'arrêtèrent , en bas à gauche du plan sur le cygle du pensionnat .

****

Quelques minutes plus tard , Yue avait apsser le gigantesque portail ouvrant sur le pensionnat , et c'était diriger vers ce qui semblait être le hall d'entrée de l'établissement .

Laissant lourdement tomber son sac de ses deux mains le jeune batteur observa la scène se déroulant sous ses yeux . La salle était en effervescence , aucun doute celon lui , l'admisnitration était soit débordée , soit incompétente ....

Les classes venaient d'être constituées , et la foule fourmillante de jeune filles et de jeunes hommes attroupée devant ne panneau d'affichage ne céssait de s'accroitre . * Y a de jolies filles ici ??? * se demanda le jeune frippon tout en s'assyeant sur son sac , ses deux pupilles azurées glissant tour à tour sur le tableau au dessus du comptoir de l'acceuil et la foule massée devant celui-ci , d'un regard amusé .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   Dim 17 Fév - 20:27

Se matin là, qui était supposé être un matin comme tout les autres, Alyshia avait eu de la misère à se tirer hors du lit. Allez savoir pourquoi, notre belle asiatique c’était levé avec un mal de ventre et de tête atroce.

Elle dormait paisiblement dans son lit lorsque son cadran sonna pour l’avertir de commencer à se préparer pour ses cours. Normalement, elle aurait ouvert un œil suivi du deuxième puis elle aurait éteint son cadran normalement. Mais se matin là, le bruit de son cadran lui avait semblé à la même chose qu’un trompette collée à son oreille ; ses deux yeux s’étaient ouvert rapidement et avait été rond. Un des yeux avait commencé à trembler lorsqu’une de ses mains parvint enfin à éteindre se bruit in supportable.

Après avoir éteint le foutu cadran, Alyshia avait apporté ses mains à elle puis elle avait prise sa tête dans ses mains, se mettant en petite boule dans le lit, les yeux crispés de douleur. Qu’avait-elle bien pu faire pour se retrouver dans cet état ? Elle ne le savait pas, mais elle savait très bien qu’elle avait mal, qu’elle avait très mal.

Après environ cinq minutes de torture, Alyshia décida de se lever et d’aller dans la salle de bain. Ce n’était pas parce qu’elle était dans cet état qu’elle n’irait pas en cour, bien que se serait logique. Alyshia se regarda dans le miroir lorsqu’elle fut dans la salle de bain ; l’image que lui donnait le miroir était loin d’elle magnifique. Alyshia se regarda, ses cheveux étaient tout ébouriffés, ses yeux était dans un piètre état et elle avait des plis de couverture sur le côté droit du visage. Elle fit couler le robinet avec de l’eau froide puis elle glissa ses mains sous l’eau en penchant le haut de son corps. Rendu basse, elle s’aspergea le visage d’eau pour se réveiller un peu puis se dégommer le visage. Elle se redressa ensuite puis elle s’essuya le visage avec une petite serviette de main sur le côté. Elle prit ensuite une aspirine et commença ensuite sa préparation…

Alyshia commença par prendre sa brosse à dent et elle se brossa les dents en premier. Ayant ensuite terminé son hygiène buccale, elle se dirigea dans la chambre pour y sortir des vêtements. Elle sortie un jeans à taille basse, une petite camisole noire et une grand gilet robe brun au manche trois quart. Elle enfila le tout d’un pas assez lent puis elle retourna à la salle de bain. Elle prit sa brosse à cheveux puis elle démêla ses cheveux avant de les coiffés dans une toque ébouriffée. Elle prit ensuite son crayon à maquillage noir puis elle se maquilla. Elle mit du mascara et elle sorti ensuite de la salle de bain.

Alyshia se dirigea ensuite vers la porte de sa chambre pour y enfiler une petite paire de sandales noires toutes délicates. Comme qu’elle n’aurait sûrement pas besoin d’aller dehors, elle s’était dit qu’elle pourrait les mettre pour se promener à l’intérieur de l’internat. Sa préparation qui normalement lui prenait quinze minutes venait de lui prendre une demi-heure. Par chance, elle mettait toujours son cadran une heure et demi avant les début des cours. Elle décida donc de déjà commencer à se promener dans l’école pour aller aux bons endroits à l’avance.

[..]

Rendue dans le hall d’entrée avec peine et misère, Alyshia marchait lentement dans la foule. Elle qui était délicate en se moment essayait d’éviter de trop se faire brusquer par les gens qui marchaient d’un pas pressé. Elle croisa ses bras ensemble et les colla à sa poitrine, contre elle. Elle continua ensuite de marcher lentement. À bien y songer, elle n’irait sûrement pas à son premier cours, elle n’y sentait pas la force en ce moment. Elle décida tout de même d’essayer de se rendre au cours. Si elle y arrivait dans les temps, elle participerait sûrement au cours.


Tout en marchant, Alyshia regarda autour. Elle regarda la porte d’entrée ; plein de gens entraient et sortaient, autant nouveaux que anciens. Elle fit un petit sourire avant de tourner le regard et de regarder devant elle. Des gens se bousculaient, elle décida don de s’arrêter avant de se faire bousculer aussi ; à sa grosseur et à son état, elle ferait mieux de faire attention si elle ne voulait pas mourir jeune…
Une personne tout près d’elle laissa un sac tomber sur le sol. Elle ne fit que tourner la tête pour le regarder et regarder le sac mais elle n’y porta pas plus d’attention. Elle se contenta de regarder la bousculade et d’attendre que ça se calme. Lorsqu’elle pensa que tout fut plus calme, elle s’aventura pour commencer à marcher mais quelqu’un lui fonça dedans, la faisant perdre l’équilibre. Alyshia recula de quelques pas sous l’effet de surprise avant de tomber sur quelqu’un, la même personne au sac d’auparavant qui était d’ailleurs assis dessus...
Par un pur réflexe, Alyshia s’était agrippé au gilet de celui-ci de ses deux mains pour éviter de se cogner contre le sol. Rendue rouge comme une tomate, elle se releva puis se défit de celui-ci avant de passer proche de retomber par un petit manque d’équilibre. Elle porta une main à sa bouche en le regardant, étant rouge. Elle tourna ensuite la tête pour voir le visage de celui qui l’avait poussé en se tenant le bras, faisant aller ses cheveux dans un élan de folie. Elle regarda ensuite son interlocuteur.

-Oh mon dieu, gomen ! Je,… je ne ai pas fait exprès ! C’est … c’est celui qui m’a … poussée …

Elle vint pour pointer la personne qui l’avait bousculé mais pour faire exprès, elle n’était plus là. Alyshia échappa un petit « ooooh » avant de le regarder de nouveau, toujours aussi rouge des joues. Elle ne savait plus quoi dire. Elle s’inclina un peu le haut du corps.

-Gomen ! Je suis vraiment désolée …

Elle mit une de ses mains sur son front, le sentant brûlant. Son genoux devint mou l’espace de quelques secondes, la faisant branler un peu. Elle ferma les yeux lentement et les ouvrit lentement par après avant de le regarder. Allait-elle avoir la force d’aller à son cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Ono Yue

avatar

Nombre de messages : 25
Âge du perso : 19
Chambre : 3~12
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Classe:
Côté coeur: Coureur de jupons de profession XD
Humeur: Au beau fixe =3

MessageSujet: Re: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   Dim 17 Fév - 21:37

[ Alyshia .... Ma sauveuse XD !]

Le hall ne cessait de s'emplir , tant est si bien que la foule arriva jusqu'aux pieds de Yue toujours assis sur son sac . Le jeune batteur attendait , patiemment , que la troupe de ses homologues se disperse afin d'accéder au comptoir dans le but de se faire attribuer une chambre et une classe , se serait pas mal pour commencer , non ?

Mais au grand étonnement de Yu' , ce ne fut pas une chambre , pas même une classe qui lui tombèrent tout crus sur les genoux mais bien une demoiselle .Bousculée par un élève maladroit , elle avait perdu l'équilibre et c'était rattrapée à la veste de Yue comme à une bouée de sauvetage .

Le jeune homme sourit ,d'habitude , c'est lui qui bousculait les jolies demoiselles pour leur faire ses excuses... Avant que Yue n'ai eu l'occasion de l'aider ,son assaillante c'était relevée , un peu bancale , bredouillant quelques excuses elle désignait du doigt un espace vide entre deux jupettes .Yu' pencha la tête , dubitatif , apparement quelqu'un devait se trouvait là quelques secondes auparavant mais avait disparu , arquant un sourcil , le coin droit de ses lèvres s'étira lui donant un air mi-candide mi-carnassier , la vue n'était pas si mal en fin de compte ...

Relevant la tête ,Yue ne put s'empêché d'éclater de rire en posant ses deux billes bleus marine sur le visage de son agresseur ,dont le teint avait revêtu un teinte rouge pivoine dès plus voyante ...

" Y a pas de mal ..."
siffla Yue entre deux hoquets .

Celui-ci déchanta vite cependant , en voyant la jeune fille de plus en plus bancale poser sa main sur son front ,les yeux mi-clos ...

"Ca n'a pas l'air d'aller ... " dit-il plus pour lui-même que pour Alyshia ,tout en s'avançant vers son interlocutrice qui avait de plus en plus de mal à tenir debout ...
* L'endroit est vraiment mal choisi pour faire un malaise ...* se lamenta Yue , légèrement inquiet quant à l'état de santé de son interlocutrice alors qu'il aidait la jeune fille à s'assoir sur son sac ...

"Ca va aller ?" demanda conscientieusement le jeune musicien tout en prenant place à coté d'Alyshia .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   Ven 22 Fév - 5:20

[Lol ^^ !] (Omg, tu utilises des mots tellement recherchés pour moi xD, je me sens inculte parfois.)

Alyshia, s’étant déjà relevée pour pouvoir lâcher prise, eu à peine le temps de voir le sourire que celui-ci avait affiché lorsqu’elle lui avait tombée dessus. Enormément mal à l’aise, elle s’était croisée les mains ensemble dans le dos en le regardant. Que faire de mieux ?

Alyshia avait tentée de s’excuser à maintes reprises sans passer pour une vraie tarte, mais selon elle, elle avait manquée son coup. Elle n’avait fait aucunes excuses claires, seulement que du bafouillage ! Et comment devait-il réussir à comprendre ? Quoique ses phrases avaient été quand même assez claires… Sûrement qu’elle exagérait son cas toute seule ! …

Puis, sans qu’elle s’en attende, son interlocuteur éclata de rire devant elle. Oh mon dieu ! Qu’avait-elle fait ? Avait-elle du papier de toilette de pris après ses vêtements ? Sous ses sandales ? Elle se regarda de haut en bas et de gauche à droite avant de le regarder, se demandant pourquoi que celui-ci ait éclaté de rire. Elle vit cependant qu’il la regardait, que ses magnifiques yeux d’un beau bleu marin la fixait. Oh non. Avait-il rit parce que celle-ci était rendue rouge sans s’en rendre compte ? Ah, la poisse …

[Ono]" Y a pas de mal ..."

Alyshia le regarda avec un sourire en coin légèrement forcé, énormément gênée. Même à ses paroles-là, elle ne se sentait pas des plus rassurée. Allez savoir pourquoi… Peut-être qu’elle était trop craintive ; se serait tellement son genre …

Ce fut après cette petite scénette qu’Alyshia avait recommencé à avoir des petits malaises comme ceux qu’elle avait eu dans la matinée. Donc, ayant maintenant une main sur le front et les yeux mi-clos, Alyshia sentait des grosses bouffées de chaleur l’envahir dans tout son être. Peut-être que c’était un mauvais signe, ou bien un avertissement de faire attention …

Elle regarda Ono, il venait de dire qu’elle n’avait pas l’air d’aller. Alyshia fit tout simplement un signe de négation de la tête ; elle ne sentait pas la force de pouvoir lui répondre ne parole. Elle leva lentement les yeux vers celui-ci, se sentant soudainement faible. Que lui arrivait-il ? Elle aurait peut-être du rester couché finalement, mais bon, il était trop tard pour y penser…


Elle vit ensuite que celui-ci s’était levé et qu’il s’avançait vers elle ; qu’allait-il faire ? Elle qui craignait légèrement les hommes, elle n’osa même pas broncher, ne sentant pas l’énergie qu’il lui fallait pour rouspéter à rien, elle se laissa donc faire. Elle se contenta de le regarder, voyant que celui-ci semblait inquiet ; chose qui la fit sourire un peu. Puis, Alyshia constata que celui-ci tentait tout simplement de l’aider à s’asseoir sur son sac. Lorsqu’elle comprit, elle prit le temps de s’asseoir lentement avant de le regarder, ayant des sueurs froides qui commençaient….
Ono lui posa ensuite une question. Alyshia le regarda et prit une grande respiration avant de prendre le courage de répondre.

-Par pour l’instant, non… Mais, ça va bien aller, je crois … Ne t’inquiète pas

Elle le regarda prendre place à ses côtés. Elle qui normalement aurait trouvée milles et une excuse pour ne pas rester assise à ses côtés, fit un sourire un peu plus convainquant. Et même que, étonnamment, elle pourrait quasiment dire qu’elle se sentait en confiance !

-Je ... Je ne sais pas trop ce que j’ai mais…

Ça phrase fut coupé par un grand frisson qui l’envahi, Elle avait soudainement attrapée très froid. Elle le regarda, se serrant dans ses propres bras en le regardant.

-Mais ça va sûrement passer d’ici peu…

Elle fit un sourire, vraiment pas convainquant…

[Désolée, manque d'inspiration. >_<"]
Revenir en haut Aller en bas
Ono Yue

avatar

Nombre de messages : 25
Âge du perso : 19
Chambre : 3~12
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Classe:
Côté coeur: Coureur de jupons de profession XD
Humeur: Au beau fixe =3

MessageSujet: Re: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   Ven 22 Fév - 20:12

Décidement cette demoiselle n'avait vraiment pas l'air dans son assiette . Resserant ses bras autour d'elle , elle semblait avoir mal au ventre , à moins qu'elle n'ait eu froid . Avec 20 degrés au thermomètre , nul doute que la jeune fille assise à coté de Yue était malade ... Et pas qu'un peu ! la demoiselle releva la tête , fixant Yue , un sourire crispé et peu convaincant déforma ses lèvres .

Même assis , le jeune homme dépassait Alyshia de 20 bon centimètres . Abaissant son visage au niveau de celui de sa comparse , Yu' détailla le minois de celle-ci . Elle n'avait vraiment pas beaucoup de couleur on aurait juré que le sang avait quitter ses joues , et ses yeux étaient injéctés de sang , apparement elle n'avait pas passer une bonne nuit . ces traits étaient tirés , et les mèches qui tombaient de-ci , de-là , encadrant son faciès lunaire étaient ternis par la fatigue .

Yu' soupira , ses deux avant-bras reposant mollement sur ses genoux , ils fixait le bout de ses chaussures . Lorsqu'il releva la tête , il affichait la moue sérieuse d'un médecin qui va vous faire une prise de sang , vous savait se petit air sadique , jubilatoire. Mais contrairement à ce que 'lon aurait pu croire , Yue ne comptait aucunement faire une prise de sang la demoiselle assise juste à ses cotés , au lieu de cela , le jeune homme apposa sa main droite sur le front de cette dernière , aussi naturellement que si il avait voulu se gratter l'arrière de la nuque , comme ça, sans aucune pudeur .
Une fois assurer de la température de celle-ci , il retira sa main , tout aussi calmement qu'il l'avait apposer et déclara :

" Si j'étais toi , je ne trainerais aps ici ! Retourne te coucher ou va à l'infirmerie ..." devant la mine décousue d'Alyshia , Yue voulut se rattraper , c'est vrai que ce n'était pas très poli de sa part, il n'était pas médecin , de quel droit lui dictait-il la conduite à suivre ?

" J'ai failli me brûler la main !"
ajouta précipitement le jeune homme en brandissant comme un trophée son "happendice endolori " à la face de la demoiselle, tout en affichant un visage faussement larmoyant plutot comique. Puis sans aucune transition il se tourna d'un geste vif vers le tableau d'enregistrement et de répartition qui commencait à peine à désemplir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Migration d'un Tokyoïte ! [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: