Ohsaka Gakuen


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Sam 29 Déc - 11:42

Aoi, comme tous les jours étaient partis faire un peu de sport avec ses évantails. Beaucoup de monde lui demandait ce qu'elle faisait dans ce dortoir vu qu'elle pratiquait plus un sport qu'un art en lui même. Mais bon, elle n'aurait pas supporté de toutes manières d'être dans le même dortoir que son frère. Elle savait que ça aurait été totalement impossible pour elle de survivre avec lui au quotidien à ses côtés. Elle laissa alors échapper un petit sourire en même temps qu'elle marchait dans les grands couloirs en jogging. Bien evidemment la coupe était classe, elle ne mettait jamais quelque chose fait par des secondes mains. Une vraie petite princesse qu'on se devait de respecter. D'ailleurs beaucoup de monde l'avait comprit vu qu'ils la laissaient tout simplement tout le temps seule. Peut-être que ce n'était pas la meilleure solution pour la jeune fille, mais elle finissait par s'habituer. Déjà par le fait qu'elle n'avait même pas de colocataire. Elle trouvait par moment cela lassant de ne pas en avoir, mais peu importait; Elle devait vivre avec tout ça et ne rien dire; De toutes manières elle vivait complètement en décalage avec les autres. Quand elle habitait encore chez ses parents elle tenait des horaires très matinaux et tardif, ainsi elle ne fréquentait pratiquement jamais sa chambre. Mais là...il semblerait que les étudiants peuvent fréquemment se reposer, alors ce n'étaient pas de vrais ros s'ils passaient leurs temps à ça. Aller au bout de ses rêves et de ses limites, voilà la devise de la jeune fille. Et là preuve c'est que sa montre se mit à sonner les huit heures. Elle n'avait pas encore mangé, mais bon. Elle passa alors rapidement par la cafétéria et elle prit juste une orange pour les vitamine et elle partit pour sa chambre.

Elle soupira et regarda les portes des chambres autour de la sienne. Tout le monde semblait déjà dormir. C'était un peu étrange. Elle soupira alors en commençant à manger un quartier d'orange. Elle alluma la lumière dans sa triste pièce et elle entrebailla la porte légèrement. Elle ne la fermait pratiquement jamais entièrement sauf quand elle sortait. Mais quand elle était à l'intérieur elle voulait pouvoir sortir rapidement en cas de problème. Elle prit des vêtements dans son armoire sans même regardait réellement ce que c'était. Elle posa en même temps ses évantails de travail dans le tiroir. On dit évantail de travail uniquement parce que si on rentre dans la chambre on peut voir une décoration très chinoise et traditionnel avec quelques évantails sur les mur. Cela rend l'endroit légèrement mystérieux etmytique. Tous les style se croise, c'est en cela d'ailleurs qu'on voit facilement le contraste de la jeune fille. Elle prit donc un long maillot, pas très féminin d'ailleurs vu qu'il appartenit à Dosan, son grand frère. Et, elle se permit de prendre un short un pas très grand qui laissait apparaître ses jambes. Elle se changea donc après avoir fait une brève toilette et elle resta alors en chaussette. Tout d'un coup elle se sentait bien mieux, même si elle n'avait pas la classe qu'elle aimait avoir quand elle était au dehors/. Mais personne ne viendraitde toutes manières. Elle se mit donc à sourire légèrement et elle sortit de la petite salle de bain pour attrapper une casquette et elle la posa à l'envers sur sa tête.

Elle continuait de s'amuser tute seule avec ses vêtements et elle se mit sur son lit en prenant un magazine de mode. Evidemment, elle allait regarder ce qui venait de sortir juste pour s'amuser. Elle n'avait rien d'autre à faire. Elle était en train de tourner les premières pages quand elle se rappella de quelque chose. Elle avait un devoir très important à rendre le surlendemain. Un devoir de quoi déjà, elle n'était même pas sur de la matière. Elle se releva donc et attrapa sur son bureau son carnet de note et elle put lire que c'était un devoir d'anglais. Elle n'avait pas de grande difficulté dans cette matière ça allait. Elle prit donc rapidement son cahier et son livre puis sont crayon. Elle s'affala alors sur son lit en se laissant bien sur tomber et elle commença. Elle était prête à travailler quand elle sentit le silence pesant la prendre comme quelque chose de terrible comme atmophèse. Elle alluma alors son poste après avoir mis un CD de sa chanteuse préféré qui était Yui. Elle avait tout d'abord pour commencer My génération. Elle avait l'impression que c'était un peu la vie de tout le monde et même la sienne dans ces paroles. Elle se sentit alors à l'aise en même temps qu'elle écrivait tranquillement les réponses aux questions.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Jin

avatar

Nombre de messages : 395
Age : 29
Âge du perso : 18 ans
Dortoir n° : 3-5°
Chambre : 5° (En haut)
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur: Célibataire
Humeur: Tout doux

MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Lun 31 Déc - 3:41

Première rangé, deuxième rangé, troisième... Étage un, deux, trois, quatre, cinq... trop haut. Première marche de l’échelle, deuxième, troisième, quatrième. Enfin ! Le bout de ses doigts frôla délicatement la reliure cramoisie du bouquin qui ne fessait que le fuir. Juste un peu plus, il se pencha tout juste un peu d’avantage puis il s’empara du livre tout juste avant qu’un grand fracas ne vienne perturber le silence de la bibliothèque. Le responsable de l’endroit se précipita vers la provenance de ce bruit perturbant avant de découvrir un adolescent laisser pour mort sous une pile de livre... Après une bonne dizaine de minute on pu enfin le sortir de là.
S’excusant sans tarder il porta main forte pour replacer tout les livres dont il avait maladroitement provoquer la chute. Une demi heure plus tard, il pu enfin sortir avec le livre à la couverture cramoisie.

Sans tarder, il se fourra le nez dedans et tout en marchant, il débuta sa lecture. Il évita les passant avec une certaine habileté, preuve qu’il avait la mauvaise habitude de lire en marchant. Normalement, le chemin de la bibliothèque jusqu’à sa chambre ne lui prenait que dix minutes mais cette fois ce ne fut qu’après un bon quarante cinq minutes qu’il y parvint. Sa main libre se porta machinalement jusqu’à la poigner de sa chambre, la tourna puis la poussa pour entrer. Toutefois, il ne se rendit même pas compte que la porte n’était pas complètement fermer.

‘Jun est peut-être déjà rentrer.’ Était l’explication qu’il se donna mais encore ses oreilles voulurent lui prouver le contraire. Rendu quasiment dans le milieu de la chambre, le lycéen leva enfin les yeux de son bouquin. Très silencieusement, il regarda de façon très ébahit autour de lui. Jun avait refait la décoration ? En écoutant de la musique de fille ?! Sans savoir ce qui pouvait bien le pousser à croire ce genre de chose il regarda en direction du lit où il croyait voir Jun. À sa grande surprise une fille y était couchée... Ses yeux s’agrandir progressivement avant que sa bouche de s’ouvre légèrement.

~ Pardon... mais je suis bien dans le troisième dortoir la chambre cinq... Non ?

Sa main droite baissa le livre qu’il avait tenu au niveau de ses yeux puis le ferma sans se soucier de savoir où il était rendu. À tout les coups, il se sentait quasiment certain de s’être tromper de chambre... Il ne pouvait faire confiance en cette décoration douteuse.
Son regard légèrement perdu ne cessait de regarder la jeune demoiselle. Elle était très jolie dans ces vêtements trop grands...
Le lycéen cligna alors des yeux pour sortir ses réflexions de sa tête d’adolescent. Un coup d’œil sur la gauche puis un sur la droite... plus les seconde passait plus il avait l’impression que la fille allait se mettre a hurler et a le rouer de coup pour qu’il sorte...

~ Je... crois que j’ai fais une erreur...

_________________
Je suis non-violant ! Peace !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Lun 31 Déc - 17:21

{ Inconnu } - Pardon... mais je suis bien dans le troisième dortoir la chambre cinq... Non ?


Elle était extrément concentré sur son travail en même temps qu'elle était tranquillement en train de travailler. Mais cette voix de garçon l'a fit sursauter, elle n'avait même pas remarqué que quelqu'un était entré dans sa chambre. Et en plus de ça un garçon. Elle se redressa alors légèrement interloquer par cette présence masculine. Elle l'avait déjà vu, et en se remémorant rapidement les paroles, elle compris que c'était son voisin de chambre. Enfin voisin de chambre, il était juste à côté c'était tout! Elle n'était jamais venu lui parler ni rien du tout d'ailleurs, pourquoi aurait-elle voulu le connaître? Il était migon, mais elle s'en moquait complètement. Elle n'avait pas que ça à faire. Enfin si, mais elle savait très bien qu'on la rembarrerait dès les premières paroles, il suffisait qu'Eichi s'en mêle. Alors autant jouer son rôle de perste jusqu'au bout. Elle était dans ses pensées quand elle entendit de nouveau le jeune homme.

{ Inconnu } - Je... crois que j’ai fais une erreur...

{ Aoi } - Oui, je pense aussi, ici vous êtes dans la chambre six du dortoir trois...


Aoi le regardait quand même avec une légère pointe de curiosité sur le visage. Elle était suriante comme toujours et faisant un peu comme si de rien était elle se dirigea vers son poste, enfin elle n'avait qu'à tendre la main et elle éteignit le poste radio. Elle enleva alors tut de suite le CD pour le ranger, très soucieuse de ne jamais rien laisser trainer de peur de l'âbimer ou le perdre. Elle n'aimait pas racheter des choses qu'elle avait déjà eu par le passé, et puis c'était pas n'importe quel CD quand même. On ne devait pas faire du mal aux oeuvres de la grande Yui. Elle posa donc la boite sur son lit en s'asseyant en tailleur sur son lit et examinant toujours le jeune homme. Elle lui sourit encore une fois, comme si de rien était et elle lui lança d'une fois mi-impertinente, mi-gentille. A savoir que la gentilesse était bien rare chez la gentille demoiselle qui préférait de loin faire sa petite autoritaire et commander son petit monde. Mais elle savait aussi, qu'ici ça ne servirait à rien d'agir de la sorte vu que personne ne répondrait à ses attentes sauf peut-être Eichi. Mais il se donnait du mal pour l'éviter!

{ Aoi } - Au passage, vous êtes qui? Et est-ce que vous êtes bon en anglais, je ne parviens pas à déchiffrer une phrase...


Elle lui montra alors la phrase en la pointant du digt pour qu'il vienne la lire lui-même. Après tout elle n'allait pas la dire à voir haute et tout; Déjà qu'elle passait pour une idiote pour ne pas savoir dire ça. Mais le texte en lui même était compliqué, pourquoi avait-ils au programme du Frankenstein, et de l'ancien anglais. C'était des japonais pas des anglais. Elle soupira donc toujours laissant son doigt pour qu'il parvienne à voir où est-ce qu'elle en était. Peut-être qu'il comprendrait mieux. Il avait l'air d'être un garçon qui travaillait dur à en juger par le gros livre qu'il tenait à la main. D'ailleurs celui-ci intriuait légèrement la jeune fille qui souriait. Elle aurait bien voulu lui prendre pour voir ce que c'était et voir un peu le genre de lecture qui intéressait cet inconnu. Enfin, inconnu jusqu'à ce qu'il se présente. Elle l'avait déjà vu une ou deux fois dans les couloirs. En même temps ils étaient voisins, et en plus de ça, il était élève dans la même classe que son frère. Mais il n'allait pas le dire qu'elle l'avait déjà apperçu, car si jamais elle faisait ça est-ce qu'il partirait sans même l'avoir aidé avec son anglais? Ce serait grossier, surtout qu'elle aurait très bien pu le mettre dehors, mais ce n'était pas ce qu'elle voulait. Non, elle n'avait pas encore de colocataire, ou tout du moins on lui en avait toujours pas dit qu'elle serait avec une jeune nouvelle du dortoirs. Et en l'apprenant elle serait bien en colère de toutes manières car elle devra peut-être changer entièrement toute sa décoration, chose bien sur que la ravissante japonaise ne voulait pas. Elle regarda donc de nouveau son texte et elle soupira en relisant la phrase à problème, ''Morning, dismal and wet, at length dawned, and discovered to my sleepless and aching eyes the church of Ingolstadt, ists white steeple and clock, which indicated the sixth hour.''.

Une fois qu'elle eut de nouveau la phrase bien en tête elle regarda le jeune homme qui était toujours dans sa chambre. Elle se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire et elle l'observait silencieusement, ce qui était étrange de la part d'Aoi c'est qu'elle ne s'était pas mise en colère et à crier. Non, c'était mauvais pour son coeur et elle risquait de toutes manières de s'évanouir au beau milieu de ses cris. Alors autant ne rien dire...pour le moment...et voir qu'elle sera la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Jin

avatar

Nombre de messages : 395
Age : 29
Âge du perso : 18 ans
Dortoir n° : 3-5°
Chambre : 5° (En haut)
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur: Célibataire
Humeur: Tout doux

MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Jeu 3 Jan - 7:44

‘La chambre six du dortoir trois’ Ces mots bien enligner aurait eu tendance à lui faire perdre l’équilibre seulement cela ne se produisit que dans son imagination. Il c’était effectivement tromper. Trompé d’une seule chambre. Quelle honte ! Un peu figer sous le choc il regarda attentivement la demoiselle à savoir ce qu’elle allait faire par la suite et chose surprenante elle arrêta la musique, rangea le cd puis lui adressa la parole de nouveau. Le ton qu’elle avait employer lui sembla être très semblable a un ordre, seulement, avec bien plus de subtilité que l’aurait fait sa mère. Sans trop réfléchir, il répondit.

~ Ishikawa Jin... Je peux toujours essayer.

L’anglais... Jin n’osait pas un seul instant à lui avouer qu’il était un étudiant médiocre alors il s’approcha puis se pencha au dessus de la question. Son regard parcouru la page entière avant de s’arrêter exactement là où se trouvait le doigt de la jeune fille. ''Morning, dismal and wet, at length dawned, and discovered to my sleepless and aching eyes the church of Ingolstadt, ists white steeple and clock, which indicated the sixth hour.'' Il aurait tellement aimé pouvoir disparaître. Il relu une dizaine de fois la phrase de façon assez rapide pour tenter de comprendre le plus de mots possible.

~ Je peux ?

Sans attendre la réponse de son interlocutrice il déposa son propre livre sur le lit puis s’empara de celui de la demoiselle. Il jeta un œil pour connaître le livre ainsi que l’auteur. Ses yeux s’écartèrent légèrement en se rendant compte qu’il avait déjà lu cet œuvre... mais en japonais. Retournant là où se trouvait la phrase il ne pu que se mordre doucement la lèvre inférieur pour réfléchir encore.

~ "Matin, morne et humide, est en détail né et a découvert à mes yeux sans sommeil et douloureux l'église d'Ingolstadt, c’est la flèche blanche et l'horloge, qui a indiqué la sixième heure."...

Son attention se détacha du livre pour tomber sur la demoiselle. Les mots de la phrase avaient été assez difficile à déchiffrer mais disons que le fait de l’avoir déjà lu en japonais et de l’avoir certainement déjà lu dans le cadre d’un cours l’avait aider à lui faire une traduction plus ou moins exacte.

Il devait sans avoir l’air encore plus étrange qu’il y a quelques minutes. Ce ne devait pas être très naturel d’avoir traduit quelque chose dans ce genre surtout sachant qu’il n’était pas doué du tout coté scolaire. « Frankenstein » de Mary Shelley avait été une des premières traductions que Jin avait lue.
Un petit sourire gêner apparut brièvement sur les lèvres du jeune homme alors qu’il reposa le livre a coté de la demoiselle.

~ C’est un très bon roman...

C’est quasiment la seule chose qu’il pouvait lui dire à part...

~ Vous avez un autre blocage ?

Pourquoi lui avait-il dit ça ? En fait, Jin cherchait surtout à faire oublier son entrer maladroite, ce même s’il se mettait dans un plus grand pétrin en traduisant autre chose.

~ Je ne suis pas un expert... c’est juste que j’ai déjà lu la version en japonais...

_________________
Je suis non-violant ! Peace !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Ven 4 Jan - 13:50

Aoi le regardait en silence, qu'est-ce qu'il avait ce garçon finalement? il était trop étrange, il obéissait même à son ordre même si elle avait l'impression qu'il n'avait pas vu sa manière de le demander. Mais bon il obéissait c'était déjà ça elle aurait pu rencontrer quelqu'un de très mal élever qui ne se serait pas embêter à répondre.

{ Inconnu } - Ishikawa Jin... Je peux toujours essayer.


Tiens c'était donc ça son prénom? Plutôt sympe il était vraiment proche du prénom de Jun. Bah, ce n'était pas le moment de penser à cette traitresse. Elle lui sourit gentiment quand elle vit qu'il prenait son livre et tout ça pour traduire. Elle était maintenant sortit de ses pensées. Elle écouta la phrase et fit un petit hochement de tête en commençant à écrire simplement ce qu'il venait de dire, que ce soit ça ou non ce n'est pas grave finalement. Elle venait de comprendre ce que la fin du texte ou plutôt de lextrait qu'elle devait étudier signifiait.

{ Jin } - Vous avez un autre blocage ?


Elle lui sourit alors gentiment, c'était bien gentil de sa part de dire ça. Elle le regarda donc avant de dire tranquillement

{ Aoi } - Non merci c'est bon. J'ai réussi à comprendre tout le reste et je viens de finir mon devoirs...


Elle termina alors d'écrire tout ce qu'il avait dit. Elle n'avait plus qu'une question et cela ne prenait pas tellement de temps. Après tout elle était loin d'être médiocre comme demoiselle depuis longtemps ses parents lui avaient offert la meilleure éducation possible avec des précepteur, et elle avait appris à travailler à un rythme très soutenue. Bien sûr elle avait tout de même des matières où elle n'y arrivait pas du tout. C'est dans ce genre de cas qu'elle détestait ça, l'échec ne faisant pas parti e son vocabulaire. C'est alors qu'elle se rendit compte d'une chose, ce garçon se fichait pas mal de savoir qui elle était? Quel impolitesse, il pourrait au moins faire semblant.

{ Aoi } - Au fait...ça ne vus intéresse même pas de savoir dans la chambre de qui vous êtes entrés?


Elle était légèrement vexée que ce jeune homme ne veuille même pas savoir qui elle était. C'était quand même agaçant, il essayait juste de se racheter de s'être tapé la honte dans la chambre. Elle soupira alors et rangea ses affaires pour pouvoir eviter de tout abîmer et de les oublier demain. Ce serait bête d'oublier son devoirs alors qu'elle venait de le finir. Elle se remit ensuite sur son lit sans vraiment le laisser répondre à sa précédente question qui n'avait pas de but purement intérrogatif mais surtout pour faire la conversation et lui reprocher de qu'il venait de faire. Et elle lui dit tranquillement en le regardant à peine.

{ Aoi } - Vous lisez quoi comme genre de livre...?


Elle prit donc en main le livre pour regarder. Il était plutôt gros et semblait pas tellement intéressant, la raison de cette opinion? Juste aprce qu'l est plus que poussiéreux et qui dit poussière dit qu'on ne la pas ouvert depuis des années. Il avait peut-être un devoir à faire sur cepavé ou c'était le genre à aimer lire des trucs que personne n'aimait. Enfin chacun ses goûts comme on dit même si parfois les goûts de vieux ne sont pas le mieux que l'on puisse trouver. Elle laissa donc un petit sourire apparaître sur ses lèvres en commençant à ouvrir le bouquin. Evidemment qu'elle ne demandait pas l'autorisation, ce n'était pas dans ses habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Jin

avatar

Nombre de messages : 395
Age : 29
Âge du perso : 18 ans
Dortoir n° : 3-5°
Chambre : 5° (En haut)
Date d'inscription : 16/10/2007

Feuille de personnage
Classe: Deux
Côté coeur: Célibataire
Humeur: Tout doux

MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   Dim 6 Jan - 8:47

C’était donc pour un devoir ? Peut-être n’aurait-il pas du l’aider dans ce cas ? De toute façon, ce genre de réflexion n’avait plus aucune importance puisqu’il était déjà trop tard. Il se pencha légèrement au dessus de la demoiselle pour lire la réponse puis se redressa assez rapidement alors qu’elle lui lança une sorte de reproche. Il avait complètement oublié de lui demander son nom... Une sorte de méga malaise crispa ses doigts sur son livre.

Dans le but de se rattraper de sa faute, Jin s’empressa de lui demander son nom... seulement il fut prit de court par son interlocutrice... ‘Quel genre de livre ?’ Avec vitesse, il su relâcher sa main pour couvrir subtilement le malaise dont il était épris laissant la joie complète à son interlocutrice de le prendre sans problème.

~ C’est un classique Américain... sa traite de vampire.

Sur la première page sous la couverture cramoisie du livre on pouvait lire le nom de l’auteur ainsi que le titre de ce dernier. Anne Rice, Entretiens avec un vampire. Jin nomma le livre comme étant un classique seulement parce qu’il avait été grandement apprécier et connus jusqu’à en faire un film avec.
Le lycéen prit alors une grande inspiration.

*Ce n’est qu’une fille, si je me montre crisper c’est pas la meilleure des choses... je dois me détendre et être naturel... facile à penser !*

Ses genoux plièrent pour qu’il puisse s’accroupir au niveau du lit. Ishikawa posa alors ses coudes sur ses genoux et se tint en équilibre devant la jeune demoiselle.

~ Je m’excuse pour mon impolitesse... votre question m’a fait perdre la notion... c’est bon si je le vous demande maintenant ?

Un petit sourire s’étira sur les lèvres du garçon, son regard était bien sur levé en direction de la lycéenne. Sans le savoir, cela lui donnait un petit air de chien battu qui demandais d’être pardonner d’avoir mâcher le journal... Ce n’était pas dans son intention de paraître ainsi... Seul le ton de sa voix détrompait son air.

Comment donc allait-elle réagir ? Contrairement à lui, elle semblait être née dans une famille plutôt aisée... et logiquement ses attentes devaient sans doute être de même niveau. On lui avait souvent reproché ses manières à chaque petit boulot qu’il avait eu et même sa mère continuait à lui faire remarquer ses imperfections et ses oublis. Va-t-elle lui répondre ou le frapper avec un journal ?

_________________
Je suis non-violant ! Peace !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Sous la musique de la vie ] - [ Pv - Jin ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cerise & Ultrason [Terminé]
» Musique sous le soleil [libre]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ohsaka Gakuen :: Hors-jeux :: Corbeille :: Anciens RPs - V1-
Sauter vers: